Influence du mot „travail" lors de l'évaluation de la peur du mouvement : comparaison des questionnaires TSK et FABQ chez des patients avec des douleurs dorso-lombaires chroniques.

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 4421 Mme Wandelt.pdf (965.16 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
Document(s) secondaire(s)
Télécharger: Mémoire no 4421 Annexes Mme Wandelt.pdf (1024.62 [Ko])
Etat: Public
Version: de l'auteur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_3ED110BBED34
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Influence du mot „travail" lors de l'évaluation de la peur du mouvement : comparaison des questionnaires TSK et FABQ chez des patients avec des douleurs dorso-lombaires chroniques.
Auteur(s)
WANDELT I.
Directeur(s)
LUTHI F.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
français
Nombre de pages
35
Résumé
Contexte : Les douleurs dorso-lombaires chroniques sont un problème de santé publique majeur en Suisse. Le modèle de la Peur et de l’Evitement, Fear-Avoidance Model (FAM) en anglais, explique le rôle de la peur du mouvement (kinésiophobie) et de la peur de la douleur dans le développement de douleurs chroniques. Le FAM suggère que la douleur induit divers scénarios plus ou moins inquiétants pour le patient. Ces scénarios vont ensuite provoquer des peurs (peur de la douleur, peur de l’activité physique, par exemple) qui vont favoriser l’inactivité, le déconditionnement et la symptomatologie dépressive, entraînant ensuite un cercle vicieux. Ces peurs sont mesurées le plus souvent par deux questionnaires : le Tampa Scale of Kinesiophobia (TSK) et le Fear-Avoidance Beliefs Questionnaire (FABQ). Ces deux questionnaires sont utilisés de manière pratiquement interchangeable dans les études sur le FAM. Néanmoins ils présentent des différences, la principale étant le mot « travail » qui est présent uniquement dans la sous-échelle FABQ-W (qui mesure les
peurs liées à l’activité professionnelle) du FABQ. Le but de cette étude est de déterminer lequel des deux questionnaires est le plus adapté dans une population de patients lombalgiques en réadaptation professionnelle et d’établir si le mot « travail » a une influence dans cette population.
Méthode : L’étude analyse une population de 214 patients avec des douleurs dorsolombaires chroniques (>3 mois) pris en charge dans une clinique de réadaptation en Suisse Romande.
Au début et à la fin du séjour, les scores du TSK et du FABQ ont été mesurés, de même que les autres
éléments du modèle FAM, qui sont : le catastrophisme (PCS), l’anxiété et la dépression (HADS), le handicap fonctionnel (Oswestry et SFS) ainsi que la sévérité et l’interférence de la douleur (BPI). Les distributions du TSK, FABQ-PA (sous-échelle activité physique) et FABQ-W (sous-échelle travail) ont été décrites. La corrélation de Spearman entre les questionnaires a été calculée. Finalement, des modèles de régression ont été réalisés avec comme critères de jugement, le « handicap fonctionnel », l’« interférence de la douleur » et la « symptomatologie dépressive ».
Résultats : Les scores de kinésiophobie dans la population étudiée sont de 45.38 au TSK (cut-off 45), 15.02 au FABQ-PA (cut-off 14) et 28.60 au FABQ-W (cut-off 29) au début du séjour à la clinique. Le TSK a une distribution normale, sans effet plafond. Le FABQ-PA et le FABQ-W ont une distribution anormale et un effet plafond, limité, de 12 et 14% respectivement. Le TSK et le FABQ présentent des corrélations très similaires avec les autres composantes du modèle FAM. Le FABQ-PA est prédictif du handicap fonctionnel et de l’interférence de la douleur. Le TSK et le FABQ-W ne sont prédictifs d’aucun des critères de jugement choisis. Le PCS est le seul prédicteur retrouvé pour tous les critères de jugement.
Conclusion : Le FABQ-PA et en particulier le FABQ-W ont une distribution anormale et présentent un effet plafond, qui pourraient biaiser les résultats d’études et la prise en charge des patients. Contrairement à notre hypothèse, le mot « travail » dans le FABQ-W ne semble toutefois pas avoir une influence marquée. Le TSK n’est pas sujet aux mêmes biais que le FABQ, mais ses capacités prédictives n’ont pas été confirmées dans cette population de lombalgiques chroniques. Nos résultats suggèrent de recommander l’utilisation du FABQ-PA pour la mesure de la kinésiophobie, mais après vérification de sa distribution (effet plafond limité). Le TSK pourrait être une alternative lorsque le FABQ présente un effet plafond trop élevé dans la population étudiée, sous réserve de sa valeur prédictive. Le catastrophisme (mesuré par le PCS) est un prédicteur plus constant des critères de jugement choisis. La mesure du catastrophisme apparaît comme un élément clé du FAM.
Mots-clé
Fear-Avoidance Model – kinésiophobie – réadaptation – TSK – FABQ
Création de la notice
05/09/2018 14:18
Dernière modification de la notice
08/09/2020 6:08
Données d'usage