Eric Rohmer : Le spectateur séduit. De la représentation

Details

Secondary document(s)
Download: Eric Rohmer Le Spectateur séduit Introduction.pdf (1587.97 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
Serval ID
serval:BIB_CF424C575B5D
Type
Book:A book with an explicit publisher.
Collection
Publications
Title
Eric Rohmer : Le spectateur séduit. De la représentation
Author(s)
Tortajada Maria
Publisher
Kimé
Address of publication
Paris
ISBN
978-2-84174-782-5
Publication state
Published
Issued date
2017
Edition
2e édition revue et augmentée
Language
french
Number of pages
342
Abstract
Inscrit dans ce que l’on appelle « le cinéma moderne », Eric Rohmer n’a cessé de revendiquer son classicisme. Le paradoxe se comprend par la force structurante de la référence à la littérature libertine, qui explique le récit rohmérien comme les rapports entre les personnages. Cette réédition augmentée du Spectateur séduit le confirme à travers l’analyse des films des années deux mille et celle de nombreux écrits inédits conservés à l’IMEC. Apparaît alors un nouveau Rohmer, lecteur de Sade – ce dont témoigne le court texte publié ici pour la première fois, « Les infortunes de la vertu. D’après une œuvre célèbre du XVIIIe siècle français » – et cinéaste-écrivain, dont la démarche créatrice explore les limites entre littérature et cinéma.
Au-delà de la connaissance de l’œuvre, l’enjeu est ici théorique. Qu’est-ce que la séduction ? Ce livre propose une réponse originale : séduire, c’est capter le désir de l’autre en donnant son propre désir en représentation. Partant de cas concrets, l’auteur définit une forme de séduction dont le principe est l’ambiguïté. Le modèle anthropologique qui se dégage du comportement des personnages est transposé sur un plan esthétique. La séduction doit alors être comprise comme une théorie de la représentation dans laquelle la place du spectateur est en jeu : ni leurré, ni démystifié, le spectateur du film est séduit. Comme le montrent les « figures théorisantes » qui mettent en abyme le fonctionnement de l’illusion, Rohmer nous confronte au réalisme ontologique bazinien dans une reformulation dynamique de l’ambiguïté.
Cet ouvrage permettra de redécouvrir un cinéma que l’on renvoie parfois à la transparence et qui est pourtant intéressé par l’artifice.

Keywords
Cinéma français, Rohmer, théorie de la représentation, spectateur, séduction, libertinage
Publisher's website
Create date
30/10/2018 15:31
Last modification date
20/08/2019 16:49
Usage data