La Translatio Philippi, survie ou seconde mort de Philippe ?

Details

Serval ID
serval:BIB_C032529E9E94
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Title
La Translatio Philippi, survie ou seconde mort de Philippe ?
Journal
Apocrypha
Author(s)
Frédéric Amsler
ISBN
978-2-503-54371-0
Publication state
Published
Issued date
09/2012
Peer-reviewed
Oui
Volume
22
Pages
115-131
Language
french
Notes
= dans : Formes et fonctions de la réécriture des écrits apocryphes chrétiens, Actes édités par Frédéric AMSLER et Charlotte TOUATI
Abstract
La Translatio Philippi a été éditée par M. R. James en 1893 (Apocrypha Anecdota, p. 158-163) sur la base d'un témoin du XIIe siècle et du texte inférieur d'un palimpseste daté de 935. Dans les deux manuscrits, le récit de la translation des reliques de l'apôtre prolonge sans rupture le Martyre de Philippe, mais la critique interne permet de montrer que celui-là n'est pas constitutif de la forme la plus ancienne de celui-ci.
La Translation ne retient en effet du Martyre ni sa doctrine encratite, ni aucun de ses personnages, à l'exception de l'apôtre Jean dont elle modifie le rôle de manière décisive. La présente étude cherchera à illustrer comment l'auteur de la Translation récupère le nom imaginaire d'Ophiorymé qui se trouve dans le Martyre pour construire un récit fictif de translation de reliques, dont le but n'est pas seulement de ramener Philippe à Hiérapolis de Phrygie, son lieu de sépulture traditionnel, mais aussi et surtout de scénariser un recadrage doctrinal pour asseoir la vénération de Philippe sur une base orthodoxe.
Keywords
Christianisme, Apocryphe, Actes de Philippe, Translation, Hiérapolis de Phrygie, réécriture
Create date
15/10/2012 19:13
Last modification date
21/08/2019 6:14
Usage data