Étude rétrospective sur la perméabilité des homogreffes artérielles entre 2005 et 2015 au CHUV et au CHVR

Details

Ressource 1Download: Mémoire no 3378 Mme Haller.pdf (518.81 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_7CFB550C0B79
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Étude rétrospective sur la perméabilité des homogreffes artérielles entre 2005 et 2015 au CHUV et au CHVR
Author(s)
HALLER M.
Director(s)
HALLER C.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2017
Language
french
Number of pages
21
Abstract
Abstract
Introduction : La technique de pontage par homogreffe artérielle est connue depuis de nombreuses années, avec une utilisation et des résultats controversés. Actuellement, les indications reconnues pour ce type de pontage sont essentiellement le traitement des infections de prothèses artérielles, les anévrismes mycotiques, ainsi que les revascularisations distales pour sauvetage de membre en l’absence de matériel autologue. Les études publiées jusqu’à présent s’intéressant à la perméabilité des homogreffes artérielles ne s’accordent pas sur les résultats.
Objectifs : L’objectif principal de ce travail est d’évaluer la perméabilité primaire, primaire assistée ainsi que secondaire des homogreffes artérielles à 6 mois, 1, 3 et 5 ans, afin de pouvoir les comparer avec la perméabilité des autres types de pontages publiée dans les études. Les objectifs secondaires sont de déterminer les indications ainsi que les complications de ces interventions.
Méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective sur dossiers informatisés de tous les patients ayant bénéficiés d’un pontage par homogreffe artérielle entre 2005 et 2015 au CHUV et au CHVR, qui ont un suivi angiologique, et qui n’ont pas fait valoir leur droit d’opposition. Les patients qui n’ont pas de suivi angiologique ou qui ont fait valoir leur droit d’opposition sont exclus de l’étude. La perméabilité est basée sur les rapports d’angiologie.
Résultats : La perméabilité primaire globale à 6 mois, 1, 3 et 5 ans est respectivement de 72.7%, 64.3%, 54.5% et 27.8%. La perméabilité primaire assistée pour les mêmes périodes est de 78.8%, 71.4%, 54.5%, ainsi que 27.8%. La perméabilité secondaire est respectivement de 78.8%, 71.4%, 54.5%, ainsi que 33.3%. L’indication principale est l’occlusion de pontages préalables. Les complications sont essentiellement les occlusions/sténoses précoces, ainsi que les nécroses sèches ou humides du membre inférieur concerné.
Conclusion : Les homogreffes artérielles semblent être un substitut vasculaire avec une perméabilité primaire, primaire assistée et secondaire restreinte, mais une étude prospective randomisée pour chaque indication et localisation semble être indiquée afin d’avoir une meilleure comparabilité.
Keywords
homogreffes artérielles, perméabilité, pontage, infection vasculaire prothétique
Create date
05/09/2018 10:42
Last modification date
08/09/2020 6:09
Usage data