Suivi scolaire des enfants atteints d’un trouble envahissant du développement

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_653F824DFFE9
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Suivi scolaire des enfants atteints d’un trouble envahissant du développement
Author(s)
BOUCQ C.
Director(s)
STEPHAN P.
Codirector(s)
URBEN S.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
26
Abstract
À travers ce travail de Master en pédopsychiatrie, je me suis intéressée au suivi scolaire des
enfants avec un diagnostic de trouble envahissant du développement (TED ; selon l’ancienne
classification du DSM-IV)1 et qui ont été suivis par le Centre Psychothérapeutique (CPT) de
Lausanne pour une durée de 2 à 4 ans entre 2005 et 2015. Les TED sont des troubles neurodéveloppementaux
graves qui peuvent perturber le fonctionnement de l’enfant et avoir des
répercussions notamment au niveau de l’éducation2. Peuvent-ils, au vu de leur trouble
important, être scolarisés dans un milieu scolaire standard ? Les fiches de recensement
scolaire de 112 enfants ont été récoltées afin de pouvoir analyser leur parcours scolaire,
mais également de s’intéresser si la présence de certains troubles prédisposait à une moins
bonne scolarité. 43% des enfants réussissent à réintégrer un parcours scolaire standard.
Cette étude ne nous permet pas de conclure que certains symptômes comme les troubles du
développement, ou plutôt l’absence de ceux-ci prédisposaient l’enfant à mieux réussir à
intégrer un système scolaire standard. Les résultats concernant le trouble de
l’autonomisation nous indiquent que la présence de celui-ci augmenterait les chances d’une
intégration en milieu standard, ce résultat surprenant est à remettre dans son contexte,
l’évaluation clinique ayant été faite très jeune et non réévaluée par la suite. Une infime
minorité (2%) de ces enfants a obtenu un diplôme. Pour aller plus loin, il serait intéressant
de comprendre ce qui a freiné les autres enfants qui étaient en formation et qui ont arrêté
avant d’obtenir leur diplôme de fin d’étude. Ce sont des messages importants à transmettre
aux professionnels qui travaillent avec ces enfants au quotidien et qui voient l’atteinte
sévère de ces enfants en se posant la question de savoir quelles sont les possibilités en
dehors des milieux institutionnels.
Create date
07/09/2020 10:09
Last modification date
19/02/2021 7:26
Usage data