Effet du rang d'appel et de la présence du conjoint dans une enquête par téléphone

Details

Ressource 1Download: BIB_584DDF1F225D.P001.pdf (2605.81 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
Serval ID
serval:BIB_584DDF1F225D
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Title
Effet du rang d'appel et de la présence du conjoint dans une enquête par téléphone
Journal
Population (French Edition)
Author(s)
Firdion J.M.
Contributor(s)
Spira A., Bajos N., Béjin A., Beltzer N., Bozon M., Ducot B., Durandeau A., Ferrand A., Giami A., Giraud M., Gilloire A., Leridon H., Ludwig D., Messiah A., Moatti J.P., Mounier L., Olomucki H., Poplavsky J., Riandey B., Spencer B., Sztalryd J.M., Touzard H., de Colomby P., Firdion J.M., Le Pont F., Pelletier A., Warszawski J.
ISSN
0032-4663
Publication state
Published
Issued date
1993
Volume
48
Number
5
Pages
1281-1314
Language
french
Abstract
Dans le cadre de l'enquête sur les comportements sexuels en France (ACSF), nous analysons deux sources possibles de biais de réponse à des questions "sensibles", liées aux conditions d'enquête téléphonique. Combien d'appels doit-on réaliser pour réduire le biais d'échantillonnage dû à la population difficile à joindre? Les enquêtés joints tardivement se caractérisent par une fréquence plus forte du multipartenariat ainsi que par un nombre moyen de partenaires sexuels plus élevé, ce qui justifie, pour ce sujet, la persévérance de collecte jusqu'au 12ème appel. En second lieu, nous avons étudié si la présence du conjoint, lors de l'entretien, influe sur les réponses de l'enquêté. On relève, dans ce dernier cas, une moindre déclaration de consommation, passée, de drogue et moins de partenaires sexuels (dans le passé). Le mode de collecte par téléphone ne prémunit donc pas contre l'effet de la présence du conjoint, pour certaines questions "sensibles" portant sur de longues durées, périodes en partie antérieures à la formation du couple.
Create date
10/10/2012 8:52
Last modification date
20/08/2019 14:12
Usage data