L’enseignement académique de la géologie à Lausanne de 1832 à 1906 : Eugène Renevier et les naturalistes géologues

Details

Ressource 1Download: Bulletin SVSN 2019_159-197r.pdf (3854.41 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_55F9C7933361
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
L’enseignement académique de la géologie à Lausanne de 1832 à 1906 : Eugène Renevier et les naturalistes géologues
Journal
Bulletin de la Société vaudoise des Sciences naturelles
Author(s)
Baud Aymon
ISSN
0037-9603
Publication state
Published
Issued date
28/12/2019
Volume
98
Number
1
Pages
159-197
Language
french
Abstract
Le bicentenaire de la Société vaudoise des sciences naturelles (SVSN), nous permet de présenter la symbiose qui existe entre cette Société naissante et les naturalistes géologues du 19ème siècle. Après avoir donné, à l’âge de 25 ans, des cours de zoologie à l’Académie de Lausanne, Eugène Renevier est nommé professeur extraordinaire de géologie en 1859, succédant aux prédécesseurs Charles Lardy et Charles-Adolphe Morlot. Il collabore avec le médecin Philippe de la Harpe, paléontologue, et lui succède en 1863 comme conservateur titulaire des collections de géologie et minéralogie du Musée cantonal. Quatre événements vont marquer les cinquante années de sa vie d'enseignant et de conservateur des collections : tout d'abord l'ouverture à l'Académie de Lausanne d'une Faculté des sciences indépendante, qui se sépare de Lettres et Sciences en 1869 et qu’il dirige de 1875 à 1877 ; puis la mise à disposition de locaux pour les collections de géologie et de minéralogie ainsi que pour l'enseignement dans le bâtiment Gaudard au sud de la Cathédrale de Lausanne en 1874 ; ensuite, la création de l'Université de Lausanne en 1890; et enfin l’ouverture du Palais de Rumine en 1905, avec l'installation des nouvelles salles d'enseignement et de toutes les collections dispersées de géologie, paléontologie et minéralogie. Dès 1878, il s’entoure de géologues naturalistes brillants : d’abord Hans Schardt, puis en 1886 Maurice Lugeon et en 1887 Henri Golliez. En 1881, il participe avec Hans Schardt à la création de la Société géologique suisse, dont il devient le premier président. Comme secrétaire général du Département de l’instruction publique, Golliez sera en 1889 au cœur des négociations de la transformation de l'Académie en une Université moderne. En 1890, militant, il est membre fondateur de la Société académique vaudoise, société qui va jouer un rôle considérable dans le développement de l'Université au cours des décennies suivantes.
Renevier fut le grand artisan d’un vaste musée de géologie devenu indépendant, organisant des échanges en Europe et dans le monde. Son Chronographe géologique présenté en 1894 servira d’étalon à l’enseignement de la stratigraphie durant tout le 20ème siècle. C’est aussi une collaboration exceptionnelle, favorisée par Renevier, qui permettra à l’Ecole de géologie de Lausanne d’atteindre une renommée internationale et de faire émerger, dès la fin du 19ème siècle, des concepts tectoniques entièrement nouveaux qui vont révolutionner toute la science expliquant la formation des chaînes de montagnes.
Keywords
Géologie, Académie, Université de Lausanne, Musée cantonal, Bâtiment Gaudard, Palais de Rumine
Create date
07/01/2020 10:35
Last modification date
20/01/2021 7:09
Usage data