UNDERSTANDING, EXPANDING, AND PREDICTING THE SUITABILITY DECISION IN FRICTION RIDGE ANALYSIS

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_29D17B835172
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
UNDERSTANDING, EXPANDING, AND PREDICTING THE SUITABILITY DECISION IN FRICTION RIDGE ANALYSIS
Author(s)
ELDRIDGE HEIDI
Director(s)
Champod Christophe
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique
Publication state
Accepted
Issued date
2020
Language
english
Abstract
This PhD thesis is an examination of the concept of “suitability” in friction ridge analysis. The decision of whether or not a friction ridge impression is forensically useful, and what specifically it is useful for, can have far-reaching consequences to the criminal justice system since it is the gate through which marks must pass to proceed in the examination at all. This thesis unpacks suitability into component parts, questioning what different decisions examiners may face in determining what a particular mark may be useful for and to what degree it may be useful, as well as investigating what features they use to support those decisions. It proposes four distinct scales of suitability that have applications for policy, practice, quality assurance, research, testing, training, and testimony.
The work is divided into two main parts: first, a white box study to better understand the information that is most considered by examiners when making decisions; and second, development and validation of a predictive suitability model that relies on both key observations from a human expert and automated measures from existing quality tools.
This thesis introduces the benefits of considering suitability in an expanded and more nuanced way. It also demonstrates the performance that can be achieved by a hybrid examiner- algorithm model that leverages the strengths of both to provide consensus-based guidance.
--
Cette thèse de doctorat étudie le concept de "suffisance" associé à l'analyse des traces papillaires. La décision de savoir si une trace est utile ou non d'un point de vue forensique, et à quoi elle sert spécifiquement, peut avoir des conséquences considérables pour le système de justice pénale, puisqu'il s'agit de la porte d'entrée par laquelle toutes les traces doivent passer pour pouvoir éventuellement continuer vers la phase de comparaison. Cette thèse décompose le concept de suffisance en plusieurs composants, en s'interrogeant sur les différentes décisions auxquelles les examinateurs sont confrontés lorsqu'ils déterminent la qualité d'une trace particulière et son degré d'utilité, et en étudiant les caractéristiques qu'ils utilisent pour étayer ces décisions. Ce travail propose quatre échelles distinctes de suffisance qui ont des applications pour la politique systémique, la pratique, l'assurance qualité, la recherche, les tests de compétence, la formation ou le témoignage de l'expert.
Le travail est divisé en deux parties principales : premièrement, une étude de type "boîte blanche" pour identifier quelles sont les informations les plus prises en compte par les examinateurs lorsqu'ils prennent leurs décisions ; et deuxièmement, le développement et la validation d'un modèle prédictif de la suffisance qui repose à la fois sur les observations clés d'un expert humain et sur les mesures automatisées des outils de qualité existants.
Cette thèse présente les avantages de considérer le concept de suffisance d'une manière élargie et plus nuancée. Elle démontre également les performances qui peuvent être atteintes par un modèle hybride examinateur-algorithme qui exploite les forces des deux pour fournir des évaluations basées sur le consensus.
Create date
01/07/2021 12:17
Last modification date
09/07/2021 6:36
Usage data