La confidentialité des informations partagées lors d'une recherche ethnographique par études de cas dans une unité de pédiatrie: une simple question d'(en)jeux d'écriture?

Details

Ressource 1Download: Sociograph_45_bonnard_pp291-316.pdf (1819.73 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_1FE0862C9AB6
Type
A part of a book
Publication sub-type
Chapter: chapter ou part
Collection
Publications
Title
La confidentialité des informations partagées lors d'une recherche ethnographique par études de cas dans une unité de pédiatrie: une simple question d'(en)jeux d'écriture?
Title of the book
Enjeux éthiques dans l'enquête en sciences sociales
Author(s)
Bonnard Sarah
Publisher
Université de Genève
Address of publication
Genève
ISBN
978-2-940386-54-3
Publication state
Published
Issued date
01/01/2020
Peer-reviewed
Oui
Editor
Roca I Escoda  Marta, Burton-Jeangroz Claudine, Diaz  Pablo, Rossi Ilario
Number
45
Series
Sociograph
Pages
291-316
Language
french
Abstract
Lors d’une enquête de terrain, l’approche par études de cas permet de restituer la complexité d’un évènement social. A partir du principe de triangulation des données, l’analyse anthropologique croise non seulement des types de données différents mais aussi des points de vue d’individus concernés par une même situation (Olivier de Sardan, 1995). Par les détails sur les trajectoires biographiques qu’elle met à jour, la modification des noms de lieux et de personnes comme procédé d’anonymisation n’est qu’un leurre, l’identification des enquêtés restant possible. La richesse du cas peut se révéler être un obstacle au respect de la confidentialité des situations d’enquête posé en impératif par les commissions d’éthique, comme principe éthique de la recherche anthropologique et, parfois, comme une volonté exprimée par les enquêtés.
L’écriture est le témoin des données ethnographiques, parfois sensibles, produites à des fins de diffusion. A ce titre, elle est un outil essentiel du processus d’anonymisation et de mise en confidentialité. S’appuyant sur une recherche portant sur les dispositifs d’accompagnement hospitalier des enfants vivant avec un asthme, cet article vise à interroger la manière dont les différents jeux d’écriture permettent de répondre à la tension entre l’application du cadre légal à laquelle les commissions d’éthiques veillent et la valorisation de la complexité des situations explorée grâce à la perspective longitudinale des études de cas. Quelles sont les dimensions contextuelles participant à la reconnaissance des cas par les autres enquêtés et autrui ? En quoi une information est-elle sensible ? En quoi le corpus de données peut-il être amené à se modifier en cours d’enquête ? Au prisme de ces questionnements, cet article postule que le travail d’anonymisation et de mise en confidentialité est propre à la singularité de chaque enquête et de ses différents objectifs et nécessite l’adoption par la chercheuse d’une réflexion et d’une éthique situationnelles.
Create date
06/02/2020 10:25
Last modification date
07/02/2020 8:08
Usage data