L'hôpital public sous l'ère de la nouvelle gouvernance : une "camisole de force" pour le personnel soignant ?

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_C06AF3D51922.P001.pdf (690.85 [Ko])
Etat: Serval
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_C06AF3D51922
Type
Livre: un livre et son éditeur.
Collection
Publications
Titre
L'hôpital public sous l'ère de la nouvelle gouvernance : une "camisole de force" pour le personnel soignant ?
Auteur(s)
Dayer A.
Editeur
IDHEAP
Lieu d'édition
Lausanne
ISBN
9782940390748
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2015
Volume
288
Série
Cahier de l'IDHEAP
Langue
français
Nombre de pages
101
Résumé
Les réformes du système de la santé, introduisant des objectifs d'efficience et de rentabilité inspirés de la doctrine de la Nouvelle gouvernance publique (NGOP), impactent l'organisation des hôpitaux et ses acteurs. Cette recherche étudie les conséquences de l'implémentation de la logique et des outils managériaux sur la profession d'infirmière en termes de contenu du travail et d'identité professionnelle. La reconfiguration des tâches au sein des structures hospitalières semble réduire l'autonomie de ces acteurs de terrain et affecter le sens que les infirmières donnent à leur travail. Par le prisme du pouvoir discrétionnaire, l'étude montre comment le personnel infirmier, principalement selon ses critères moraux, use de stratégies d'ajustement pour faire coïncider ses valeurs avec l'environnement professionnel. Toutefois, la disjonction entre les impératifs managériaux et les valeurs des infirmières engendre de la souffrance au travail. Dans une approche psychosociale, ce mémoire relie le mal-être des infirmières au concept de la « qualité empêchée » qui dévoile le mécanisme par lequel l'action des infirmières est privée en partie de son contenu.
Création de la notice
30/03/2015 14:24
Dernière modification de la notice
03/03/2018 21:05
Données d'usage