Treatment of suicide attempters prior to hospital admission

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_93E952C5E1D7
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Treatment of suicide attempters prior to hospital admission
Auteur(s)
Orha F.A.
Directeur(s)
Baumann P.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Lausanne
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2005
Langue
anglais
Nombre de pages
16
Notes
REROID:R003860140; 30 cm; Zullino D., Baumann P.
Résumé
Résumé :
De nombreux auteurs ont rapporté des sérieux problèmes dans le traitement des patients suicidaires. Cette étude a examiné le traitement que des patients, ayant commis une tentative de suicide avant leur admission à un hôpital psychiatrique en Suisse, ont eu avant leur tentamen. 31 patients ont été admis à l'hôpital pendant l'année 2000, ce qui représente 36 tentamen et cela correspond à 6,5 ci/0 du nombre annuel d'admissions. Trois de ces patients ont été admis deux fois, et un patient a été admis trois fois. Des entrevues personnelles ont permis de rassembler l'information sur le traitement précédent l'hospitalisation : la médication et son dosage, à un mois et à deux semaines avant la tentative de suicide, et si le patient avait bénéficié d'une psychothérapie. En outre, des détails sur l'aspect psychosocial du tentamen et les moyens utilisés pour la tentative de suicide ont été enregistrés.
Des médicaments psychotropes avaient été prescrits dans 24 situations à 21 patients, mais seulement dans 17 événements qui concernent 15 patients, des antidépresseurs avaient été prescrits avant l'hospitalisation. Des antipsychotiques et des benzodiazépines ont été prescrits dans 6 et 21 situations (8 situations avec des hypnotiques). Aucun des patients n'avait été traité avec du lithium, pourtant connu pour diminuer la suicidalité chez des patients à risque. Dans 19 situations, 16 patients avaient reçu la psychothérapie avant l'admission. Dans 32 situations, des médicaments psychotropes ont été employés pour le tentamen.
En conclusion, ces résultats confirment le sous-traitement de patients qui commettent une tentative de suicide, comme déjà rapporté par d'autres auteurs. Bien que la majorité de patients ait été soignée par un psychiatre, aucune pharmacothérapie adéquate n'avait été prescrite, en particulier pour des patients dépressifs.
Création de la notice
09/11/2010 18:21
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:36
Données d'usage