Le peuple élu et les autres. L'Ancien Testament entre exclusion et ouverture

Détails

ID Serval
serval:BIB_875
Type
Livre: un livre et son éditeur.
Collection
Publications
Titre
Le peuple élu et les autres. L'Ancien Testament entre exclusion et ouverture
Auteur(s)
Römer T.
Editeur
Moulin
Lieu d'édition
Aubonne
ISBN
2230033
Statut éditorial
Publié
Date de publication
1997
Langue
français
Nombre de pages
90
Résumé
La conviction d'être le peuple élu s'enracine au coeur de la foi d'Israël. Mais elle justifia aussi par réaction tous les antisémitismes. La Bible, pourtant, ne nous fait pas entendre qu'un seul discours sur l'élection. A trop vite tirer à soi tel passage, on en vient à travestir dangereusement son message. En réalité la critique des dérives intégristes auxquelles peut donner et a donné lieu le thème de l'élection d'Israël est le fait de l'Ancien Testament lui-même. Il est vrai que dans les temps d'oppresion et de déportation la conscience d'être le peuple de Dieu a permis à Israël de fortifier son espérance et d'assurer son identité. Et ce fut là, notamment, le grand dessein auquel se consacrèrent les auteurs successsifs du Deutéronome, à l'époque de la domination assyrienne, puis de l'exil babylonien. Mais il est tout aussi vrai qu'à chaque fois aussi se sont levés des hommes avertis, dans la foulée des propnètes de jadis, pour mettre en garde contre la tentation du nombrilisme voire de l'exclusivisme ravageur. L'histoire d'Abraham réécrite au retour de l'exil, en est l'exemple le plus impressionnant, qui souligne combien Dieu n'a cessé d'élargir à tous les pepes son électon et sa bénédiction.
Mots-clé
Ancien Testament, Election, Israël, Antisémitisme, Ouverture,
Création de la notice
19/11/2007 11:38
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:01
Données d'usage