Dysoxie tissulaire : détection et traitement

Détails

ID Serval
serval:BIB_8516
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Dysoxie tissulaire : détection et traitement
Périodique
Médecine et Hygiène
Auteur(s)
Liaudet  L., Schaller  M.D., Revelly  J.P.
ISSN
0025-6749
Statut éditorial
Publié
Date de publication
1998
Volume
56
Numéro
2226
Pages
1910-1914
Langue
français
Résumé
Les perturbations de l'oxygénation cellulaire, regroupées sous le terme de dysoxie, compliquent fréquemment les pathologies rencontrées en médecine intensive. Si elle se pérennise, la dysoxie conduit à des lésions cellulaires irréversibles et à la dysfonction d'organes, rendant sa détection précoce prioritaire pour le réanimateur. La mesure du pH artériel et du lactate plasmatique, ainsi que le calcul du gradient veino-artériel en CO représentent des moyens de détection simples mais insuffisamment sensibles. En cas de dysoxie localisée, d'autres outils sont nécessaires, tels que la tonométrie gastrique qui permet d'apprécier l'oxygénation du territoire splanchnique. La mise en évidence d'une dysoxie tissulaire impose des mesures visant à restaurer au plus vite l'équilibre entre les besoins métaboliques et les capacités de délivrance de l'oxygène.
Création de la notice
19/11/2007 13:46
Dernière modification de la notice
03/03/2018 18:56
Données d'usage