Mais quel monde voulons-nous? Entretien avec Maïté Debats, féministe engagée de Toulouse (F)

Détails

ID Serval
serval:BIB_50EDC0C87E75
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Vulgarisation: article de la presse quotidienne ou article de vulgarisation scientifique.
Collection
Publications
Titre
Mais quel monde voulons-nous? Entretien avec Maïté Debats, féministe engagée de Toulouse (F)
Périodique
Nouvelles Questions Féministes
Auteur(s)
Casas Vila G.
ISSN
0248-4951
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2012
Peer-reviewed
Oui
Volume
31
Numéro
1
Pages
160
Langue
français
Notes
L'article est un entretien (dans la rubrique de la revue "Parcours")
Résumé
Depuis plus de 30 ans, Maïté se bat sur le terrain avec les femmes, spécialement avec des femmes victimes de violences conjugales. Elle est cofondatrice de l'APIAF (Association pour la Promotion d'Initiatives Autonomes des Femmes), centre d'accueil pour des femmes en difficulté. « Lieu d'écoute, d'information, d'orientation et d'insertion pour les femmes en difficulté, avec un accueil spécifique pour les femmes victimes de violences conjugales », l'APIAF fut créée à Toulouse en 1981 et adhère à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF). Chaque année, l'APIAF accueille environ 1000 femmes victimes de violences conjugales et 1200 enfants. Maïté participe aussi au comité d'éthique et au service de formation de la FNSF.
Quartiers Nord de Toulouse. Durant cette période, en tant que militante féministe, elle s'est intéressée à la pratique culturelle de la vidéo et à son utilisation comme outil d'expression engagée. Plusieurs de ses documentaires et reportages ont été tournés avec Carol Prestat. Maïté utilise cet outil dans ses interventions, tant auprès des femmes - parmi les documentaires qu'elle a réalisés : "Cinq femmes et des mariages", "Des dames comme tout le monde" (avec des femmes chômeuses) et "Prends garde à toi!" (sur l'intervention professionnelle auprès de femmes victimes de violences conjugales) - que des jeunes - une de ces vidéos, « Salah, Malik, Beurs », a donné naissance au groupe de musique Zebda. Ce travail avec les jeunes l'a amenée à mettre sur pied l'Association Vitécri, visant à réaliser des films et organiser des activités culturelles avec des jeunes des quartiers populaires issu·e·s de l'immigration postcoloniale.
Mots-clé
Maïté Debats, APIAF, Vitécri
Création de la notice
25/07/2012 17:32
Dernière modification de la notice
03/03/2018 17:10
Données d'usage