Topography of cortico-striatal connections in man : anatomical evidence for parallel organization

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_42676
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Topography of cortico-striatal connections in man : anatomical evidence for parallel organization
Auteur(s)
Wiesendanger-Wittmer E.M.
Directeur(s)
Clarke S.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2004
Langue
anglais
Nombre de pages
8
Notes
REROID:R003802885; Old school value: Université de Lausanne; autres auteurs: Kraftsik R., Tardif E., Clarke S.
Résumé
Résumé de l'article
Des études de traçage chez les primates non-humains suggèrent l'existence de plusieurs circuits neuronaux parallèles liant le cortex cérébral, les gangliaux basaux et le thalamus. Des circuits fonctionnels distincts étaient proposés d'être à la base d'aspects multiples du comportement normal et pathologique de l'humain. Nous présentons ici une première évidence anatomique de systèmes corticostriautaux séparés chez l'humain. Des connections du cortex sensorimoteur et du cortex préfrontal vers le striatum ont été étudiés dans le cerveau humain utilisant la méthode de Nauta colorant des axones qui dégénèrent de manière antérograde. Il a été trouvé que des axones originant dans une lésion du cortex sensorimoteur gauche, y compris l'aire du visage, terminaient dans la partie supéro-latérale du putamen ipsilatéral, formant une bande étroite dans sa partie supérieure. A l'intérieure de la bande, la distribution des axones dégénérés était inhomogène; des amas à densité élevée d'axones dégénérés d'environ 2.5mm de diamètre était séparés par des régions avec des densités moins élevées de projections venant du cortex. D'autre part des axones venant d'une petite lésion du fond du sillon frontal droit ont été trouvés dans la partie supérieure du noyau caudé ipsilatérale. L'existence de régions de terminaisons discrètes et anatomiquement séparées en provenance de régions corticales différentes suggère l'organisation parallèle des connections cortico-striatales chez l'humain.
Abstract
Tracing studies in non-human primates support the existence of several parallel neuronal circuits involving cerebral cortex, basal ganglia and thalamus. Distinct functional loops were proposed to underlie multiple aspects of normal and pathological behaviour in man. We present here the first anatomical evidence for separate corticostriatal systems in humans. Neural connections of the sensorimotor and prefrontal cortex to the striatum were studied in one human brain using the Nauta method for anterogradely degenerating axons. Axons originating from a lesion in the left sensorimotor cortex, including the face area, were found to terminate in the superolateral part of the ipsilateral putamen, forming a narrow band in its posterior part. Inside the band, the distribution of degenerating axons was inhomogeneous; high-density clusters of approximately 2.5 mm in diameter were separated by regions with less dense cortical projections. Axons originating from a small lesion in the fundus of the right superior frontal sulcus were found in the upper part of the ipsilateral caudate nucleus. The existence of discrete and anatomically segregated terminal patches originating from distinct cortical regions suggests parallel organization of cortico-striatal connections in man.
Mots-clé
basal ganglia, human, prefrontal, putamen, sensorimotor
Création de la notice
19/11/2007 13:38
Dernière modification de la notice
03/03/2018 16:37
Données d'usage