Diagnostic value of aldosterone to renin ratio (ARR) in the seated position compared to supine ARR and to captopril suppression test: a prospective study

Détails

ID Serval
serval:BIB_FD4DB0C659C7
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Abstract (résumé de présentation): article court qui reprend les éléments essentiels présentés à l'occasion d'une conférence scientifique dans un poster ou lors d'une intervention orale.
Collection
Publications
Titre
Diagnostic value of aldosterone to renin ratio (ARR) in the seated position compared to supine ARR and to captopril suppression test: a prospective study
Titre de la conférence
Annales d'Endocrinologie
Auteur(s)
Barigou M, Ah-Kang F, Amar J, Chamontin B, Bouhanick B
Statut éditorial
Publié
Date de publication
01/09/2015
Volume
76
Numéro
4
Pages
359
Langue
français
Résumé
Objectifs
Comparer dans une population de patients suspects d’hyperaldostéronisme primaire (HAP) les résultats du ratio aldostérone sur rénine en position assise (RARa), actuellement recommandé comme test de dépistage, au test dynamique au captopril.
Méthodes
Trente-cinq patients consécutivement hospitalisés pour la suspicion d’un HAP (âge 53 ans, PA : 137 ± 2/85 ± 2 mmHg ; nombre d’antihypertenseurs : 3 ± 1) subissent après sevrage conventionnel médicamenteux une mesure d’aldostérone (RIA ; Nle : 40–175 ng/L) et de rénine active (CLIA ; Nle : 4,2–59,7 μUI/mL) le matin après 15 min assis (au moins 2 h après le réveil). Une valeur de rénine < 5 est comptée 5. Secondairement ils bénéficient d’un test au captopril. Le test est en faveur d’un HAP si la freination de l’aldostérone est inférieure à 30 % de sa valeur de base [1].
Résultats
Quinze sur 35 patients avaient une confirmation d’HAP lors du test au captopril et 20/35 étaient négatifs. En considérant le test au captopril comme test de référence, la sensibilité du RARa au seuil de 23 ng/μUI est de 50 %, la spécificité de 90 %, la VPP de 80 % et la VPN à 72 %. Un seuil à 19 du RARassis offre une meilleure sensibilité à 76,9 % avec une spécificité à 90 %, VPP et VPN atteignent 85,7 %. La courbe de ROC [sensibilité vs (1-spécificité)] montre une aire sous la courbe à 0,958 (p < 0,001).
Conclusion
Le RAR assis actuellement recommandé dans le dépistage de l’HAP prédit de manière satisfaisante le diagnostic d’HAP lorsqu’il est comparé au test au captopril. Un seuil fixé à 19 au lieu de 23 permet d’améliorer la sensibilité à 76,9 % avec une bonne spécificité de 90 %.
Mots-clé
Hyperaldostéronisme pirmaire, Hypertension artérielle secondaire, diagnostic
Création de la notice
06/08/2021 22:13
Dernière modification de la notice
01/11/2021 17:00
Données d'usage