Ad Urbanitatem informare : la langue et l’éducation dans les comédies de Catherine II

Détails

ID Serval
serval:BIB_FD223046B655
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Etude de cas (case report): rapporte une observation et la commente brièvement.
Collection
Publications
Titre
Ad Urbanitatem informare : la langue et l’éducation dans les comédies de Catherine II
Périodique
Histoire, épistémologie, langage
Auteur(s)
Evstratov Alexeï
ISBN
978-2-9531275-4-6
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2010
Peer-reviewed
Oui
Volume
I
Numéro
32
Pages
13-29
Langue
français
Résumé
La première comédie de Catherine II, O temps ! (1772) donne un inventaire des thèmes clés et des procédés littéraires des premières pièces de l’Impératrice. A travers l’analyse littéraire, dramatique et sémiotique, et en s’appuyant sur l’histoire de la langue, cet article montre comment Catherine II organise la structure de ses pièces pour mettre en scène ses projets politiques. L’antithèse entre Moscou et Saint-Pétersbourg, centrale dans la pensée de l’Impératrice, jalonne l’action de la
comédie - le problème de l’éducation étant au coeur de l’opposition entre les deux villes, qui se présentent alors comme deux civilisations. Ainsi la jeune Xristina, personnage central de la pièce, se trouve face à un choix. C’est en réalité le choix d’un langage, et la lecture des imprimés en langue russe apparaît dans la comédie comme la voie à suivre. Eu égard à
l’accroissement des publications des belles-lettres en russe au cours du règne de Catherine II, nous proposons de voir dans cette pièce une explication de la vision de l’impératrice quant à ses projets culturels : c’est la lecture qui est susceptible de former le coeur et l’esprit des nouvelles générations de ses sujets.
Mots-clé
Catherine II, Russie, 18e s., Russe, Théâtre, Education, Registre, Pédagogie d’exemple, Langue littéraire
Création de la notice
16/10/2018 18:34
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:28
Données d'usage