"D’une éducation pour l’Europe à une éducation européenne"

Détails

Ressource 1Télécharger: ehne_-_une_education_pour_leurope_a_une_education_europeenne.pdf (110.79 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_F39DC00AFBA5
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
"D’une éducation pour l’Europe à une éducation européenne"
Périodique
Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe (EHNE)
Auteur(s)
Ruppen Coutaz Raphaëlle, Paoli Simone
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2020
Langue
français anglais
Résumé
Domaine jalousement gardé par les États tant il est constitutif de l’identité nationale, l’éducation reste pendant longtemps en marge des préoccupations des premières institutions européennes créées dans l’après-guerre et orientées avant tout vers des objectifs économiques. Les mouvements fédéralistes pro-européens sont les premiers à prendre conscience au début des années 1950 que l’école peut être une alliée pour favoriser l’adhésion de la population au projet d’unification. Tandis que les autorités américaines et soviétiques déploient une grande énergie pour s’assurer le soutien de la jeunesse dans le contexte de guerre froide, il faut attendre la fin des années 1960 pour voir les prémisses d’une politique d’éducation communautaire se mettre en place. On passe alors d’une « éducation pour l’Europe » promue par des organisations privées, s’attachant à inculquer une forme de « conscience européenne », à la mise en place d’une véritable « éducation européenne » par les institutions officielles européennes visant à servir et à légitimer le processus en marche. Plus récemment, depuis les années 2000, les politiques européennes en matière d’éducation cherchent davantage à renforcer le rôle et l’image de l’Union européenne dans le monde.
Création de la notice
15/07/2020 10:23
Dernière modification de la notice
02/10/2020 6:12
Données d'usage