ÉTUDE COÛT-EFFICACITÉ DE LA FILIÈRE STEMI DU CHUV À COURT TERME

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_E77EB6C3B23B.P001.pdf (692.87 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_E77EB6C3B23B
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
ÉTUDE COÛT-EFFICACITÉ DE LA FILIÈRE STEMI DU CHUV À COURT TERME
Auteur(s)
GROS L.
Directeur(s)
WASSERFALLEN J.-B.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2014
Langue
français
Nombre de pages
30
Résumé
Introduction : Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde selon l'organisation mondiale de la santé. La prise en charge optimale d'un infarctus du myocarde avec sus décalage du segment ST nécessite une reperfusion de l'artère coronaire, qui doit être la plus rapide possible afin de limiter des complications pouvant être mortelles. L'un des points principaux des recommandations 2012 de la société européenne de cardiologie est la nécessité du développement de « filières STEMI » pour permettre une prise en charge optimale en minimisant les délais. La filière STEMI du CHUV a été mise en place le 7 janvier 2013 dans le but d'optimiser le parcours de soin des patients avec un diagnostic de STEMI. Elle permet l'orientation des patients porteurs du diagnostic de STEMI dans un chemin prédéfini.
But : Le but de cette étude est d'analyser l'impact à court terme de la mise en place de la filière STEMI du CHUV, en comparant les trajectoires cliniques des patients avec un diagnostic STEMI arrivant au CHUV en 2012 et 2013, ainsi qu'une analyse des coûts liés à la prise en charge de ces patients et de l'impact économique sur le CHUV.
Méthode : Nous avons effectué une étude rétrospective sur les patients du CHUV, avec un STEMI en 2012 et 2013 en comparant entre les deux années les caractéristiques des patients, les caractéristiques de la prise en charge hospitalière, le devenir des patients à la sortie et les coûts moyen des séjours.
Résultats : La distribution des facteurs de risques des patients nous montre un résultat similaire, sans évolution significative entre les deux années. On observe que 50% des patients sont connus pour une hypertension artérielle, 50% pour une dyslipidémie et 15% pour être diabétiques. La comparaison des complications intra-hospitalières 2012 et 2013 ne montre pas d'évolution particulière. Les taux observés de mortalité de 3,9% en 2012 et de 4,9% en 2013 sont bas. Le nouveau protocole STEMI a permis à 63 % des patients admis en 2013 d'être orientés directement vers les soins continus. Le coût interne médian de prise en charge des séjours au CHUV a augmenté d'un facteur 1,10 en 2013, passant de CHF 15'718 en 2012 à CHF 17'328 en 2013. Le financement SwissDRG ne couvre pas les coûts internes de prise en charge des patients STEMI en 2012 et en 2013.
Perspectives : Le design de notre étude n'a pas permis d'établir un rapport coût-efficacité par année de vie sauvée. Idéalement, une étude coût-efficacité de la prise en charge des patients STEMI devrait adopter la perspective de la société. L'analyse devrait être élargie aux différents types de coûts et aux différents centres hospitaliers de Suisse.
Mots-clé
filière de soins-STEMI-CHUV-coûts-efficacité
Création de la notice
03/09/2015 8:13
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:10
Données d'usage