Performances motrices et degré d'indépendance fonctionnelle : quelle relation après un accident vasculaire cérébral ?

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_E5A31CAE392C.P001.pdf (615.45 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_E5A31CAE392C
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Performances motrices et degré d'indépendance fonctionnelle : quelle relation après un accident vasculaire cérébral ?
Auteur(s)
SCHUPPISSER M.
Directeur(s)
FRISCHKNECHT R.
Codirecteur(s)
BOSSY R.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2011
Langue
français
Nombre de pages
16
Résumé
1.1 Introduction :
La récupération neurologique et fonctionnelle des patients victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC) peut être objectivée par diverses échelles d'évaluations, telles que le Rivermead Motor Assessment (RMA), le Bartel Index (BI) ou la Mesure d'Indépendance Fonctionnelle (MIF). Ces échelles visent à évaluer les progrès accomplis par le patient au cours de la réhabilitation. L'une des questions qui se posent est de savoir si ces échelles varient de façon parallèle.
1.2 Objectif :
Le but principal de cette étude rétrospective est de comparer l'évolution de deux échelles, le RMA et la MIF, au sein d'une population de patients victimes d'un AVC. L'un des scores s'intéresse plus spécifiquement aux capacités motrices (RMA) alors que l'autre évalue l'indépendance fonctionnelle du patient dans diverses activités de la vie quotidienne (MIF).
1.3 Méthode :
L'étude inclut 186 patients victimes d'AVC ayant suivi une réhabilitation dans le service de Neuropsychologie et Neuroréhabilitation du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) à Lausanne (Suisse) entre 2005 et 2009. Aucune restriction d'âge, de sexe ou autre variable démographique n'a été posée dans la participation à l'étude. Pour permettre leur comparaison, la MIF et le RMA ont été standardisés sur une échelle allant de 0 à 100, puis les
résultats on été extraits selon une analyse statistique multiniveau.
1.4 Résultats:
La MIF affiche en moyenne un score standardisé supérieur de 10.8 points à celui mesuré par le RMA et l'écart entre les deux scores s'accentue en cours de réhabilitation.
La poursuite de gain observable sur la MIF est principalement attribuée aux capacités d'adaptation du malade à son handicap. Cela met en avant l'importance d'une réhabilitation efficace et adaptée, même lorsque les capacités motrices n'évoluent plus ou seulement peu.
Création de la notice
21/05/2012 11:56
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:09
Données d'usage