Passive smoking exposure in adults and dynamics of respiratory symptoms in a prospective multicenter cohort studies (SAPALDIA study)

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_DCD1E6932BFD
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Passive smoking exposure in adults and dynamics of respiratory symptoms in a prospective multicenter cohort studies (SAPALDIA study)
Auteur(s)
Jayet P.-Y.
Directeur(s)
Leuenberger P.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2006
Langue
anglais
Nombre de pages
9
Notes
REROID:R004240539; autres auteurs: Schindler C., Schwartz J., Künzli N., Zellweger J.-P., Ackermann-Liebrich U., Leuenberger P.
Résumé
Résumé
Objectifs : Alors que de nombreuses études suggèrent que l'exposition au tabagisme passif représente un danger pour la santé des non-fumeurs, la plupart des études s'intéressant aux effets néfastes du tabagisme passif sur la santé respiratoire de sujets adultes étaient des études transversales. Les résultats d'études longitudinales restent rares et controversés. Le but de notre étude était de mesurer les effets d'une exposition antérieure au tabagisme passif sur l'évolution journalière de quatre catégories de symptômes respiratoires dans une étude journalière incluant des adultes n'ayant jamais fumé.
Méthodes : Dans le cadre de l'étude SAPALDIA (Swiss study on air pollution and lung diseases in adults), nous avons mené une étude de cohorte prospective et multicentrique. 1421 adultes n'ayant jamais fumé étaient suivis durant deux ans sur la base de questionnaires journaliers remplis durant une à six périodes de quatre semaines répartis sur deux années (1992-1993). Nous avons ensuite déterminé le risque relatif (RR) de développer ou de s'amender de symptômes respiratoires en association avec une exposition antérieure au tabagisme passif.
Résultats : Dans un échantillon d'adultes n'ayant jamais fumé, nous avons trouvé une association entre une exposition antérieure au tabagisme passif et une évolution péjorée de tous les symptômes respiratoires étudiés, montrant un risque relatif de 1.09 à 1.21 de développer les symptômes respiratoires, et un risque relatif de 0.91 à 0.83 de s'amender de ces symptômes. Une exposition au tabagisme passif sur la place de travail était associée à une diminution de la durée des intervalles libres sans symptômes bronchitiques (RR 1.33) et asthmatiques (RR 1.27), alors qu'une exposition uniquement en-dehors de la place de travail était associée avec un allongement de la durée des épisodes avec symptômes respiratoires des voies aériennes hautes ou basses (RR 0.78-0.77).
Conclusion : Nos résultats suggèrent que l'exposition au tabagisme passif a des effets néfastes sur la dynamique journalière symptômes respiratoires, et que l'importance et le type d'effet sont influencés par le lieu d'exposition.
Création de la notice
08/10/2010 13:22
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:01
Données d'usage