THE USEFUL SIDE OF AMBIVALENCE: Ambivalent attitudes can be adaptive and socially valued

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_D7093E1FEE71.P001.pdf (1695.14 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_D7093E1FEE71
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
THE USEFUL SIDE OF AMBIVALENCE: Ambivalent attitudes can be adaptive and socially valued
Auteur(s)
Pillaud V.
Directeur(s)
Butera  F.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
09/2013
Langue
anglais
Nombre de pages
167
Résumé
En s'inspirant de la littérature récente qui a dépeint l'ambivalence comme étant adaptative et
en lien avec des comportements stratégiques, cette thèse examine le versant utile des attitudes
ambivalentes. Elle met tout d'abord en évidence que son expression peut-être sciemment
contrôlée et mise en avant pour des raisons d'auto-présentation. De plus, elle démontre que les
individus peuvent présenter une attitude ambivalente afin de gagner l'approbation sociale sur
un objet d'attitude controversé alors que l'inverse a été observé sur des objets consensuels
(Première ligne de recherche). Cette thèse a également révélé que l'expression d'attitudes
ambivalentes pouvait amener à être valorisé socialement. En effet, contrairement à des
attitudes plus tranchées (pro-normatives ou contre-normatives), les attitudes ambivalentes ont
été évaluées de façon plus importante sur la dimension de l'utilité sociale (une dimension qui
indique la compétence d'autrui ou encore la propension à évoluer dans la hiérarchie sociale).
La valorisation de l'ambivalence n'est apparue que sur la dimension de l'utilité sociale et non
sur la dimension de la désirabilité sociale (une dimension qui indique la sympathie d'autrui
ainsi que la propension à être apprécié socialement). De plus, ce résultat a été observé sur des
thèmes controversés et non sur des thèmes consensuels (Seconde ligne de recherche). Dans
l'ensemble cette thèse soutient une approche de l'ambivalence comme donnant lieu à des
bénéfices. Elle peut également ouvrir la voie à l'étude de l'ambivalence en lien avec la pensée
critique.
-
Drawing on the recent literature that portrayed ambivalence as being adaptive and linked with
strategic behaviors, this thesis examines the useful side of ambivalent attitudes. It first
revealed that the expression of ambivalent attitudes could be controlled and purposely
displayed for self-presentational concerns. Furthermore, it demonstrated that people could put
ambivalence forward to gain social approval when expressing it on controversial social issues,
whereas the opposite was true on consensual social issues (First line of research). The thesis
also revealed that the expression of ambivalent attitudes could lead to be socially valued.
Indeed, contrary to clear-cut attitudes (either pro-normative or counter-normative attitudes),
ambivalent attitudes have been evaluated the highest on the social utility dimension (a
dimension indicating people's competence as well as the extent to which they are likely to
climb in social hierarchy). The valorization of ambivalent attitudes only appeared on social
utility and not on social desirability (a dimension indicating people's niceness as well as the
extent to which they are likely to be socially appreciated). This effect was true on
controversial social issues but not on consensual ones (Second line of research). Overall, this
thesis provides support for an approach that conceives attitudinal ambivalence as leading to
benefits. It also may open avenues for the study of ambivalence in relation with critical
thinking.
Mots-clé
ambivalence, attitudes, social value, self-presentation, controversy.
Création de la notice
25/09/2013 14:03
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:56
Données d'usage