Das Freidenkertum in der Schweiz Sâkularismus in Zeiten der Sâkularisierung

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_D520D897BE11
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Das Freidenkertum in der Schweiz Sâkularismus in Zeiten der Sâkularisierung
Auteur(s)
TANNER Pascal
Directeur(s)
STOLZ Jôrg
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2020
Langue
allemand
Résumé
Cette étude examine, à l'aide de méthodes mixtes, le plus important mouvement antireligieux de la Suisse . Elle poursuit deux objectifs. D'une part, un portrait sociologique détaillé du mouvement a été créé autour de quatre thèmes (mobilisation, appartenance, orientation et identité). D'autre part, elle examine comment le mouvement s'adapte à un environnement qui devient de plus en plus séculier, et au sein duquel une politisation du religieux a lieu. A un niveau théorique, cette étude s'appuie sur trois types de discours préparés de manière spécifique pour le sujet: la théorie de l'identité collective, la théorie de la mobilisation des ressources et la théorie de la concurrence du religieux et du séculier. L'étude combine des données d'enquête représentatives, des entretiens semi-structurés et des données historiques. Les résultats les plus importants sont les suivants : Ces dernières années, le mouvement a connu une croissance marquée. Cette vague de nouvelles adhésions a été déclenchée par la montée du« Nouvel athéisme » et par le fait que les Libres-Penseurs ont poursuivi une stratégie de mobilisation qui se révèle efficace. Les Libres-Penseurs ont un profil sociodémographique clair. Ils ont en moyenne un haut niveau de formation, sont de sexe masculin, travaillent dans un environnement orienté vers le rationalisme, vivent dans des zones urbaines et ont un revenu élevé. Typiquement, les membres ont connu une faible socialisation religieuse et ont activement mené une vie de critique vis-à-vis de la religion. L'identité collective du mouvement est définie par deux éléments: une démarcation claire par rapport au religieux, ainsi que la revendication d'une expertise sur les questions religieuses et la critique de la religion . Au cours des dernières décennies, le mouvement semble s'être adapté à un environnement en sécularisation, en devenant un participant plus visible et plus actif dans la concurrence religieuse-séculière.
--
Drawing on the resources of mixed-method research, this study examines the most important anti-religious movement of Switzerland. lt pursues two objectives. On the one hand, a comprehensive sociological portrait of the movement is created along four themes (mobilisation, membership, orientation and identity). On the other hand, the study examines how the movement adapts to an environment in which a politicisation of religion occurs and which is becoming increasingly secular. Theoretically, this study is anchored in three discourses, which have been put in place according to the specific nature of this subject: the theory of collective identity, the theory of resource mobilisation and the theory of religious­ secular competition. The study combines representative survey data, semi-st ructured interviews, as well as selected historical data. The main results are: ln recent years the movement has grown remarkably fast. This surge of new memberships has been triggered by the emergence of "New Atheism" and by the fact that the free thinkers have pursued a well-functioning strategy of mobilisation. Free thinkers have a clear socio-demographic profile. They are on average well educated, male, work in a rationalist-oriented environment, live in urban areas and have a high income. On average, members have experienced little religious socialisation and have actively explored religion and criticism of religion in the course of their lives. The collective identity of the movement is defined by two elements: a clear demarcation from the religious as well as a daim to expertise and knowledge about religious tapies and religious criticism. ln the last decades, the movement seems to have adapted to the secularising environment by becoming a more visible and active participant in the religious-secular competition.
Création de la notice
23/02/2021 9:58
Dernière modification de la notice
24/02/2021 7:24
Données d'usage