Le sport en France à l'épreuve du racisme du XIXe siècle à nos jours : sports, xénophobie, racisme et antisémitisme

Détails

ID Serval
serval:BIB_D4865A4FB5FE
Type
Livre: un livre et son éditeur.
Collection
Publications
Titre
Le sport en France à l'épreuve du racisme du XIXe siècle à nos jours : sports, xénophobie, racisme et antisémitisme
Editeur
Nouveau Monde éditions
Lieu d'édition
Paris
ISBN
978-2369422624
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2015
Editeur scientifique
Boli C., Clastres P., Lassus M.
Langue
français
Nombre de pages
380
Résumé
Cet ouvrage offre un panorama inédit des expressions du racisme, de la xénophobie et de l'antisémitisme dans le sport français du xixe siècle à nos jours. Contre les clichés aveuglément prosports ou férocement antisports, historiens et sociologues démontrent la nature ambivalente de ce loisir et spectacle de masse. Parce que le corps est en jeu, les pulsions xénophobes et racistes s'y expriment avec une rare violence, en même temps que le sport peut constituer un espace de sociabilité transethnique, un creuset d'intégration des étrangers, un corpus de valeurs érigé contre les vents mauvais qui soufflent sur la société française. Ce livre évoque l'histoire des clubs d'immigrés et des clubs communautaires, le patrio­ tisme manifesté par les champions d'origine étrangère à l'occasion des deux guerres mondiales, la politique d'exclusion menée par le régime de Vichy. Il aborde éga­ lement le cas des champions français issus des colonies, la violence xénophobe au sein des stades de football, l'infériorisation des boxeurs noirs par le racisme blanc... Les auteurs ne passent pas outre la responsabilité de bien des champions, journalistes et hommes politiques dans la diffusion de discours racialistes et de préjugés racistes. Enfin, ils abordent les politiques mises en oeuvre par l'État et par les pouvoirs sportifs pour lutter contre toutes formes de xénophobie et de discrimination dans les clubs. Claude Boli, docteur en histoire et en sociologie, responsable de la recherche au musée national du Sport. Patrick Clastres, professeur à la faculté des sciences sociales et politiques (ISSUL) de l'université de Lausanne, directeur du Centre d'études olympiques & de la globalisation du sport. Marianne Lassus, agrégée et docteure en histoire, vice-présidente du Comité d'histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports.
Création de la notice
06/01/2016 12:38
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:54
Données d'usage