Les métamorphoses de la figure parentale à l'Ecole des Parents de Genève (1950 à 2010)

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_C83270765A73
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Les métamorphoses de la figure parentale à l'Ecole des Parents de Genève (1950 à 2010)
Auteur(s)
Odier da Cruz Lorraine
Directeur(s)
Mottier Véronique
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Adresse
Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2014
Langue
français
Résumé
A travers l'analyse des archives d'une association, l'Ecole des Parents de Genève, qui depuis 1950 développe des activités pour orienter les parents dans leurs pratiques éducatives, cette thèse s'intéresse aux métamorphoses de la figure parentale de 1950 à 2010. Suivant l'approche de la théorie discursive, elle interroge la manière dont des normes parentales sont construites discursivement dans le monde social. Explorant la production d'un discours para-étatique sur la parentalité, elle apporte un éclairage nouveau sur les transformations et les continuités dans les modes de problématisation de la question parentale au cours des dernières décennies et ouvre une voie à l'histoire des discours sur la parentalité en Suisse.
L'analyse de ce corpus d'archives (plus de 500 documents) permet d'appréhender un discours articulant différents savoirs sur les pratiques parentales et témoignant de leur mode d'appropriation par des intervenant.e.s en interaction avec des parents. Construite autour de trois axes elle porte sur : les manières dont est légitimée l'intervention de l'association dans son contexte ; l'orientation des pratiques parentales ; et finalement la différence de sexe qui s'articule à ces discours. Les résultats montrent que les discours sur les figures parentales varient en fonction d'événements du contexte et notamment des réformes des institutions de protection de l'enfance. Dans ce mouvement des responsabilités toujours plus importantes quant à l'avenir de l'enfant sont imputées à la relation parent-enfant et plus spécifiquement à la relation mère-enfant. Par ailleurs, les résultats indiquent qu'une distinction de sexe se produit à chaque période autour de la figure parentale faisant varier les définitions des figures parentales féminines et masculines. De la même manière, ils montrent qu'une distinction sociale opère autour des figures parentales « repoussoir » ou « fragiles ».
--
In this thesis we analyse the archives of the Geneva School of Parents Association (Ecole des parents de Genève) which deploys activities to orient parents in their child rearing practices since 1950. Our aim is to determine the metamorphosis undergone by parenthood from 1950 to 2010. Following the discursive theory approach, this work studies how parental norms are discursively constructed within the social world. Through the exploration of a para- statal discourse on parenthood, this thesis sheds a new light on the transformations and continuities of the problematization of the parental question during the latest decades. It also opens a path to the history of normative discourse on parenthood in Switzerland. Through the analysis of the corpus (500 documents) we study the discourse around different types of knowledge on parental behaviour and how actors assimilate this knowledge in interaction with parents. This work is constructed around three axes: first, how the intervention of the association is legitimized within its context; second, how the parental practices are oriented; and third, how gender influences the discourse and is produced by it. In the light of our results, the discourse on parent figures changes according to the context and more specifically according to the reforms of childhood protection institutions. In this ever growing shift of responsibility, the parent-child and more precisely the mother-child relationship bears an ever growing responsibility towards the child's future. Moreover, our results show that there is a gender distinction occurring at each period around the parent figure, as well as a social distinction with respect to the "fragile" or "negative" parent figure.

Création de la notice
12/03/2018 11:35
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:43
Données d'usage