Induction de la demande de soins par les médecins libéraux français. Etude microéconométrique sur données de panel

Détails

ID Serval
serval:BIB_BCE6C13E19E6
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Induction de la demande de soins par les médecins libéraux français. Etude microéconométrique sur données de panel
Périodique
Economie et prévision
Auteur(s)
Delattre Eric, Dormont Brigitte
ISSN
0249-4744
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2000
Numéro
142
Pages
137-161
Notes
Notes sur le titre : Titre traduit: Health Care Demand Induced by French Self-Employed Doctors: A Microeconomic Study Based on Panel Data
SAPHIRID:60070
Résumé
Cette étude a pour objet d'analyser les comportements d'offre de soins des médecins libéraux français. On dispose pour cela d'un panel non cylindré de 7 925 médecins omnipraticiens ou spécialistes, des secteurs 1 ou 2, suivis sur la période 1979-1993 et représentatif de la population concernée. Les estimations mettent en évidence l'existence de comportements de demande induite indéniables dans le secteur 1. Ces comportements permettent aux médecins de limiter les rationnements qu'ils subissent sur le nombre de rencontres médecin-patient quand la densité médicale augmente, et de les compenser par une augmentation du volume de soins fournis au cours de chaque rencontre. Dans le secteur 2 (à honoraires libres), la réaction des médecins aux variations de la densité est compatible avec une absence de comportements d'induction. En effet, une élévation de la densité médicale conduit dans ce secteur à une baisse des tarifs et à une augmentation de l'activité, réactions conformes aux prédictions d'un modèle d'offre de soins basé sur l'hypothèse de concurrence monopolistique. Au total, on constate qu'une augmentation de la densité entraîne une hausse des quantités de soins fournies dans les deux secteurs. En outre, les baisses de tarifs observées dans le secteur 2 ne contribuent pas à un rééquilibrage des comptes sociaux, puisqu'elles ne concernent que les dépassements. Enfin, nos évaluations permettent d'établir que les élasticités estimées au niveau microéconomique correspondent, au niveau macroéconomique, à une forte dérive de la consommation de soins en liaison avec l'augmentation du nombre de médecins. [Auteurs]
Mots-clé
Health Services Needs and Demand , Physicians
Création de la notice
14/03/2008 11:20
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:31
Données d'usage