De l'Aufklärung catholique aux pédagogies européennes. Trajectoires et actions réformatrices des prêtres fribourgeois Charles-Aloyse Fontaine (1754-1834) et Grégoire Girard (1765-1850)

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_BB73E3C89B78
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
De l'Aufklärung catholique aux pédagogies européennes. Trajectoires et actions réformatrices des prêtres fribourgeois Charles-Aloyse Fontaine (1754-1834) et Grégoire Girard (1765-1850)
Auteur(s)
Savoy Damien
Directeur(s)
Tosato-Rigo Danièle
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des lettres
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2020
Langue
français
Résumé
Cette thèse étudie la réception à Fribourg des Lumières catholiques, communément appelées Aufklärung catholique dans le sillage des travaux allemands qui dominent le paysage de la recherche. S’appuyant sur l’outillage méthodologique des transferts culturels et de la bio-graphie intellectuelle, elle prend comme objets d’étude le parcours, les écrits et les pratiques érudites des prêtres fribourgeois Charles-Aloyse Fontaine (1755-1834) et Grégoire Girard (1765-1850). Les manifestations des Lumières y sont analysées à travers leurs projets de réforme, leurs ouvrages de piété et d’éducation, leurs écrits personnels (récits autobiogra-phiques et correspondances) ainsi que toute autre trace de leurs activités intellectuelles (tra-vaux d’érudition, catalogues de bibliothèques et collections). En étudiant des milieux et des domaines d’expression peu explorés dans l’historiographie, cette recherche montre le carac-tère particulièrement réfringent aux Lumières du contexte catholique fribourgeois. La vitali-té de ce mouvement culturel se lit à la fois dans le développement de l’éducation populaire, les encouragements à une piété plus intériorisée, l’infléchissement de la liturgie vers de nouvelles préoccupations (patriotisme, critique historique), les appels à une réforme de la formation du clergé par l’institution de la nouvelle théologie pastorale, la conciliation de la philosophie de l’Aufklärung (Wolff, Kant) à la théologie catholique et la création d’un ré-seau de communication interconfessionnelle et irénique. En suivant la trajectoire des deux ecclésiastiques jusque dans la troisième décennie du XIXe siècle, cette thèse montre que dans l’espace fribourgeois, les Lumières se sont progressivement réorientées de l’Allemagne vers la France et la Grande-Bretagne depuis la Révolution.
Création de la notice
23/02/2021 11:01
Dernière modification de la notice
24/02/2021 7:24
Données d'usage