Evaluation de l’espace de consommation sécurisé de Lausanne (ECS) – projet pilote de trois ans. Rapport intermédiaire à 18 mois

Détails

Ressource 1Demande d'une copie Sous embargo indéterminé.
Etat: Public
Version: Author's accepted manuscript
Licence: Non spécifiée
Document(s) secondaire(s)
Télécharger: rds313_final_fr.pdf (3565.26 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_9E6B89FDE8FD
Type
Rapport: document publié par une institution, habituellement élément d'une série.
Collection
Publications
Institution
Titre
Evaluation de l’espace de consommation sécurisé de Lausanne (ECS) – projet pilote de trois ans. Rapport intermédiaire à 18 mois
Auteur(s)
Samitca Sanda, Stadelmann Sophie, Linder Audrey
Détails de l'institution
Policlinique médicale universitaire, Unisanté
ISSN
1660-7104
Date de publication
14/05/2020
Numéro
313
Genre
[Raisons de santé ; 313]
Langue
français
Nombre de pages
120
Résumé
Le contexte
Après un premier refus en votation populaire en 2007, le projet d’ouverture d’un espace de consommation sécurisé (ECS) en ville de Lausanne a fait l’objet d’un nouveau préavis (N°2016/41), approuvé par le conseil communal le 6 juin 2016. L’ECS a ainsi ouvert dans les locaux de la Fondation ABS le 1er octobre 2018 dans le cadre d’un projet pilote de trois ans. Son objectif est de réduire l’impact social, sanitaire et sécuritaire de la consommation de drogues pour les usager∙ères et pour la collectivité.
L’évaluation externe prévue par le préavis a été confiée au secteur Evaluation et expertise en santé publique (CEESAN) du Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté). Après une phase préliminaire qui a donné lieu à l’élaboration d’un modèle logique, à une cartographie des acteurs, ainsi qu’à la définition des indicateurs pour répondre aux questions d’évaluation, le présent document constitue un rapport intermédiaire après 18 mois de fonctionnement du projet, demandé par le Conseil Communal en complément au préavis.
Rappelons que l’ECS a ouvert dans un contexte mouvementé. Différents événements, ainsi qu’une succession de décisions directement ou indirectement liées à l’ECS sont intervenus entre mai 2018 et décembre 2019, « accompagnant » les quinze premiers mois de son fonctionnement. Bien qu’il soit pratiquement impossible de mesurer l’impact de ces mesures sur les usager∙ères potentiel∙les de l’ECS, ces événements constituent néanmoins le contexte au sens large dans lequel évoluent ces dernier∙ères.
Les méthodes
Afin de répondre aux questions d’évaluation énoncées dans le préavis, nous nous sommes appuyés sur différentes sources d’information qui combinent des approches qualitatives et quantitatives. Cette démarche comprend : une revue ciblée de la littérature ; des études spécifiques avec les acteur∙trices concerné∙es ; la mise en place d’outils de monitorage et des analyses secondaires de données monitorées dans le cadre d’études menées en continu par le CEESAN.
Les méthodes mixtes permettent d’appréhender des thématiques complexes, ce qui se révèle souvent judicieux dans la recherche en santé publique. Chaque outil renseigne plus spécifiquement une question d’évaluation, et la triangulation des différents éclairages permet une vision d’ensemble de la mise en oeuvre et du fonctionnement de cette nouvelle prestation.
Création de la notice
14/05/2020 14:44
Dernière modification de la notice
12/10/2021 5:39
Données d'usage