Partir étudier en Chine pour faire carrière en Afrique ?

Détails

Ressource 1Télécharger: FMSH-WP-2016-111 Kernen-Guex(3).pdf (941.30 [Ko])
Etat: Public
Version: Author's accepted manuscript
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_9B8B919A15BC
Type
Rapport: document publié par une institution, habituellement élément d'une série.
Sous-type
Working paper: document de travail dans lequel l'auteur présente les résultats de ses travaux de recherche. Les working papers ont pour but de stimuler les discussions scientifiques avec les milieux intéressés et servent de base pour la publication d'articles dans des revues spécialisées.
Collection
Publications
Institution
Titre
Partir étudier en Chine pour faire carrière en Afrique ?
Auteur(s)
Kernen Antoine, Guex  Antoine
Détails de l'institution
Fondation Maison des Sciences de l'Homme
Date de publication
02/04/2016
Langue
français
Résumé
En s’appuyant sur des entretiens récolté à Xi’an (République Populaire de Chine) et à Brazzaville (République du Congo), cet article s’intéresse à la formation et aux parcours professionnels d’étudiants africains diplômés d’ universités chinoises. L’accroissement du nombre d’étudiants africains dans les universités chinoises prend place dans un contexte marqué par le renforcement des liens économiques et politiques, mais aussi par l’internationalisation progressive de ces universités qui développent de nouveaux cursus en anglais.Les diplômés africains des universités chinoises interrogés cherchent généralement à travailler pour une grande entreprise chinoise en Afrique, mais doivent faire face à de nombreuses difficultés en raison de la mauvaise reconnaissance de leur diplôme et du fait que le fonctionnement des entreprises chinoises travaillant à l’international n’est pas encore très internationalisé. Dès lors, les employeurs chinois tendent à les cantonner dans un rôle de traducteur ou d’ « intermédiaire culturel ».
Open Access
Oui
Création de la notice
23/05/2019 14:54
Dernière modification de la notice
21/08/2019 6:09
Données d'usage