Un modèle continu, non linéaire et collaboratif de l'enquête

Détails

Ressource 1Télécharger: Baechler et al enquete.pdf (522.36 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_916D7B9FB62F
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Un modèle continu, non linéaire et collaboratif de l'enquête
Périodique
Criminologie
Auteur(s)
Baechler Simon, Morelato Marie, Roux Claude, Margot Pierre, Ribaux Olivier
ISSN
0316-0041
1492-1367
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2020
Peer-reviewed
Oui
Volume
53
Numéro
2
Pages
43–76
Langue
français
Résumé
L’article propose un modèle continu, non linéaire, itératif et collaboratif de l’enquête. Celui-ci décrit le processus d’enquête appliqué au traitement des problèmes criminels et sécuritaires, faisant appel à des notions clés telles que l’entropie, le raisonnement hypothético-déductif, la méthode scientifique et la pensée itérative. Le modèle se concentre sur la démarche inférentielle et intellectuelle de l’enquête plutôt que sur les aspects procéduraux, qui varient selon les pays et les juridictions ou selon les types de crime. Inspiré de théories préexistantes de l’enquête, ce modèle offre un cadre cohérent et intégratif aux différentes méthodes d’enquête qui concourent au traitement de l’information et à la compréhension des évènements et des phénomènes. Le modèle permet aux enquêteurs, au sens large, de guider leur raisonnement et leur prise de décisions, ainsi que de situer leurs contributions tout au long du processus d’enquête. Il facilite ainsi la collaboration entre tous les acteurs, à commencer par les inspecteurs, les analystes criminels, les investigateurs numériques et les criminalistes, pour atteindre leurs objectifs communs au service de la justice, de la sécurité et de la société. À l’appui d’exemples issus de notre pratique, nous traçons ici le cheminement intellectuel qui amène à poser ce modèle progressif et collaboratif. Cette vision, qui place les intersections en son centre, ébranle les barrières classiques érigées dans les théories et la pratique. Nous décrivons les enjeux, les avantages et les limites de ce modèle.
This article proposes a continuous, non-linear, iterative, and collaborative model for the investigation process used to identify and deal with criminal and security problems, relying on key concepts such as entropy, hypothetical-deductive reasoning, scientific method, and iterative thinking. The model focuses on the inferential and intellectual aspects of investigations rather than the procedural aspects, which can vary depending on the country in which the crime was committed or the type of crime. Inspired by existing theories of investigation, this model offers a coherent and integrative framework for processing information and understanding events and phenomena. The model provides guidance for investigators in reasoning and decision-making and situates their contributions during the investigation process. It should ultimately facilitate collaboration between different stakeholders (investigators, criminal analysts, digital investigators, and criminalists) to help them achieve their common objectives in the service of justice, security, and society. Using situations and examples drawn from our work, we describe the intellectual path that led us to develop this progressive and collaborative model. The model, which places meeting places at its centre, undermines the traditional barriers between theory and practice. The challenges, advantages, and limits of this model are also discussed.
Mots-clé
crime investigation, enquiry, forensic science
Open Access
Oui
Création de la notice
27/01/2021 11:01
Dernière modification de la notice
04/07/2021 7:11
Données d'usage