Le processus d'évaluation du risque de récidive en consensus : intérêts et limites

Détails

ID Serval
serval:BIB_8DDEFE125639
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Le processus d'évaluation du risque de récidive en consensus : intérêts et limites
Périodique
Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique
Auteur⸱e⸱s
Moulin Valérie, Gholamrezaee Mehdi-M., Palix Julie, Gasser Jacques, Abbiati Milena
ISSN
0003-4487
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2020
Volume
178
Numéro
5
Pages
540-547
Langue
français
Résumé
Introduction
L’évaluation du risque de récidive est devenue centrale dans les missions dévolues aux experts judiciaires et nombre de recherches préconisent de réaliser cette évaluation en consensus afin de l’optimiser.
Objectifs
Cette étude vise à analyser : (a) si l’utilisation du consensus dans l’évaluation intégrée du risque est susceptible d’améliorer la validité prédictive par rapport à une évaluation individuelle et, (b) les mécanismes à l’œuvre dans le processus d’évaluation et de prise de décision en consensus.
Méthode
Cent soixante dossiers d’expertises psychiatriques pénales ont été évalués par deux évaluateurs indépendants, suivi d’un temps de consensus. L’analyse de la validité prédictive a été réalisée par des courbes ROC et une équation structurale sur une période de suivi de trois ans après la sortie de prison. L’analyse qualitative du processus a été réalisée par une analyse thématique de contenu sur l’ensemble des données.
Résultats
La méthode du consensus n’améliore pas la validité prédictive, mais elle permet de repérer les items qui suscitent le plus de difficultés de cotation et de désaccords, de mettre au travail les aspects subjectifs dans le processus d’évaluation et de faciliter les apprentissages et corrections mutuelles.
Conclusion
L’échange entre évaluateurs introduit de la rigueur et oblige à argumenter précisément les positions prises, mais il n’améliore pas le niveau de prédiction de la récidive qui apparaît davantage lié à l’outil utilisé et à la logique sommative des facteurs plutôt qu’aux modalités d’évaluation étudiées, seul ou en consensus
Mots-clé
Applied Psychology, Arts and Humanities (miscellaneous), Psychiatry and Mental health
Création de la notice
08/08/2019 14:42
Dernière modification de la notice
04/11/2020 7:23
Données d'usage