Vers un accès à des soins de qualité pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres. [Access to quality primary care for LGBT people].

Détails

Ressource 1Demande d'une copie Sous embargo indéterminé.
Etat: Public
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_88EBE4F1AB81
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Vers un accès à des soins de qualité pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres. [Access to quality primary care for LGBT people].
Périodique
Revue médicale suisse
Auteur(s)
Bize Raphaël, Volkmar Erika, Berrut Sylvie, Medico Denise, Balthasar Hugues, Bodenmann Patrick, Makadon Harvey J.
ISSN
1660-9379 (print)
ISSN-L
1660-9379 (linking)
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2011
Volume
7
Numéro
307
Pages
1712-1717
Langue
français
Résumé
Cet article propose une approche globale de la santé des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, et transgenres (LGBT), où respect des singularités et non-jugement occupent une position centrale. Il invite à dépasser une vision centrée sur les risques liés au VIH. Pour qui n'a pas connu de questionnement en lien avec son orientation sexuelle ou son identité de genre, il est difficile de concevoir comment la découverte d'une caractéristique identitaire pendant l'enfance peut se transformer sous le regard des autres en un fardeau souvent invisible mais fréquemment associé avec une morbidité émotionnelle et médicale considérable. Cet article pose la question suivante : combien de personnes LGBT ressortent chaque semaine d'une consultation médicale sans avoir eu l'opportunité de bénéficier d'une écoute, d'un soutien et de soins adaptés ?
[Abstract] This article offers a comprehensive approach to the health of lesbian, gay, bisexual and transgender (LGBT) people, where respect for diversity and non judgemental care play a central role. It calls for a health and medical vision that goes beyond HIV risk. For those who never had to question their own sexual orientation or gender identity, it is certainly difficult to understand how the discovery of one's identity trait in childhood or early adolescence can be transformed under social pressure into a burden which often remains invisible but is associated with considerable emotional and medical morbidity. This article raises the following question : How many LGBT patients go unnoticed every week, leaving the physician's office without an opportunity to receive appropriate listening, support and care ?
Création de la notice
08/09/2011 11:01
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:48
Données d'usage