La vente des actions de la société immobilière en droit fiscal suisse

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_7FC54AA9F8C2
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
La vente des actions de la société immobilière en droit fiscal suisse
Auteur(s)
Schwab Anne-Christine
Directeur(s)
Glauser Pierre-Marie
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2019
Langue
français
Résumé
Au dix-huitième siècle, une forme de continuité unissait les champs de la création picturale et architecturale. Cette thèse situe Hubert Robert au sein de ce milieu, en tant que peintre sachant concevoir des architectures imaginaires complexes - en les intégrant souvent à des paysages - afin de produire des images attrayantes. Mon argument principal est que les questions soulevées par les représentations architecturales de Robert et de ses contemporains concernent avant tout l'enjeu de la temporalité. Plusieurs articulations de l'architecture et du temps sont ainsi tracées, y compris la relation des oeuvres de Robert à l'écriture de l'histoire de l'architecture durant la seconde moitié du dix-huitième siècle, une période qui vit des évolutions importantes dans ce domaine en raison de la documentation de nombreux sites antiques jusqu'alors mal connus. Les contributions du peintre lui- même à ces publications sont également étudiées, bien qu'une part importante de son travail ne concerne pas simplement la représentation du passé, mais plutôt des temporalités plus complexes confondant différentes périodes et explorant même l'avenir. Le thème des ruines - au-delà des réflexions qu'il peut susciter sur la vanité ou la grandeur des empires - mène ainsi plusieurs penseurs de l'époque de Robert à imaginer les ruines futures de Paris, une vision qui résonne fortement avec plusieurs des œuvres du peintre. Ces dernières, cependant, interagissent également avec la création architecturale contemporaine. Cette thèse démontre ainsi non seulement la manière dont Robert représente des formes architecturales modernes dans des contextes antiques - leur attribuant ainsi un prestige supplémentaire et une forme de légitimation historique - mais également la manière dont les œuvres de l'artiste mènent plusieurs architectes et concepteurs urbains à suggérer des projets de grands espaces publics pour Paris ressemblant fortement aux visions robertiennes de villes antiques monumentales.
Création de la notice
14/02/2020 12:23
Dernière modification de la notice
03/03/2020 6:19
Données d'usage