Des infirmières praticiennes chez les médecins de famille ? Perception des enjeux et perspectives

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_7F17DD125D0A.P001.pdf (1492.01 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_7F17DD125D0A
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Des infirmières praticiennes chez les médecins de famille ? Perception des enjeux et perspectives
Auteur(s)
NICOLET J.
Directeur(s)
HERZIG L.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2014
Langue
français
Nombre de pages
36
Résumé
Face aux défis que nous pose l'augmentation des maladies chroniques et des coûts de la santé, de nouveaux concepts de prise en charge se développent dans les différents pays.
Le modèle anglais, à l'instar d'autres pays anglo-saxons, consiste à confier une partie de la prise en charge des patients au cabinet du médecin de famille3, à des « nurses practioners » ou infirmières4 praticiennes spécialisées (IPS) en français. Ces infirmières sont compétentes pour traiter certaines pathologies. Pour ce faire, elles ont le droit de demander des examens médicaux, d'en interpréter les résultats et de prescrire un certain nombre de médicaments.
Comment est perçue la collaboration éventuelle avec une IPS dans un cabinet de médecine de famille par les différents professionnels de la santé en Suisse Romande ?
Ce travail se propose de récolter l'avis de médecins de famille ainsi que d'infirmières à travers des entretiens individuels. Le but est de recenser les principaux points de discussion soulevés par une implantation éventuelle de ce modèle en Suisse Romande.
En effet, cette pratique est nouvelle en Europe continentale où seuls quelques pays permettent actuellement aux infirmières d'effectuer certaines tâches normalement dévolues aux médecins (1). Néanmoins, ce modèle rencontre un intérêt grandissant auprès des gouvernements occidentaux et notamment helvétique, et est de plus en plus discuté dans la littérature médicale.
Dans ce contexte, il est intéressant de connaître l'avis des professionnels de la santé qui seront directement touchés par une éventuelle implantation de ce modèle, à savoir ici les médecins de famille (MF) et les infirmières.
Ce travail s'articule en trois points.
 Le premier chapitre brosse la situation sanitaire mondiale puis suisse permettant de comprendre les défis présentés à notre système de santé. Le modèle des IPS qui est une réponse à ces défis y est détaillé.
 La méthode et les résultats des différents entretiens explorant l'avis des participants quant au modèle des IPS sont exposés en thème
 Une discussion finale se propose de retenir les points importants liés à une éventuellement implantation des IPS dans les soins primaires en Suisse Romande.
Mots-clé
Soins primaires, maladies chroniques, médecin de famille, Infirmière praticienne spécialisée, interdisciplinarité
Création de la notice
03/09/2015 9:42
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:39
Données d'usage