Le général et son cheval : figures du pouvoir militaire en démocratie, à l'exemple de la Suisse

Détails

Ressource 1Télécharger: crcv-114-le-general-et-son-cheval-figures-du-pouvoir-militaire-en-democratie-a-l-exemple-de-la-suisse.pdf (1848.25 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_7BBA2CFA6806
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Collection
Publications
Institution
Titre
Le général et son cheval : figures du pouvoir militaire en démocratie, à l'exemple de la Suisse
Titre de la conférence
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
Auteur(s)
Kaenel Philippe, Vallotton François
Editeur
Centre de recherche du château de Versailles
Organisation
GIP-Centre de recherche du château de Versailles
ISSN
1958-9271
Statut éditorial
Publié
Date de publication
12/2005
Langue
français
Notes
Objets et insignes du pouvoir
Colloque international, 1er-3 décembre 2005, château de Versailles
Résumé
Dans le cadre d'un séminaire interdisciplinaire en histoire et histoire de l'art à l'université de Lausanne, nous avons travaillé sur les « cultures de guerre » en Suisse et en Europe durant la première moitié du XXe siècle. En nous interrogeant notamment sur le caractère singulier ou non de celles‑ci dans un pays dont le territoire n'a pas connu d'opérations militaires d'envergure. Les généraux Ulrich Wille et Henri Guisan sont deux figures incontournables du champ médiatique et du champ militaire helvétique. Outre leur accession à la tête de l'armée suisse durant les deux conflits mondiaux, Wille et Guisan sont au coeur des représentations d'une institution amenée à jouer un rôle idéologique inversement proportionnel à sa fonction stratégique et militaire. La représentation du général renvoie à une série de schèmes iconographiques, de l'Antiquité à la Galerie des batailles du château de Versailles. Comment le cas suisse s'articule‑t‑il sur cette histoire et à quelles fonctions obéissent les représentations de Wille et Guisan dans leur contexte d'émergence ? Comment les généraux d'un pays neutre, c'est‑à‑dire non belligérant, ont-ils trouvé une posture qui corresponde à leur statut militaire très particulier et comment ont‑ils imaginé leurs relations avec l'autorité politique ? Le rôle emblématique du cheval dans les deux guerres mondiales et les fonctions symboliques du portrait équestre comme figure du pouvoir militaire se placent au coeur de cette réflexion entre histoire et histoire de l'art.
Abstract:
In the context of an interdisciplinary seminar on history and art history at the University of Lausanne, we look at the 'cultures of war' in Switzerland and Europe in the first half of the twentieth century. The question is raised, notably, as to the nature of these - if indeed they exist - in a country that has not seen large-scale military operations. Generals Ulrich Wille and Henri Guisan were two major figures in the public arena and the Swiss military. Besides the fact that they headed the Swiss army during World Wars I and II, Wille and Guisan represented an institution that was to play an ideological role inversely proportional to its strategic and military function. The portrayal of the general harks back to pictorial genres from Antiquity to the Galerie des Batailles at the Château de Versailles. How does the Swiss case fit into this history, and what functions did the portrayals of Wille and Guisan serve in the context in which they emerged? What position or attitude did the generals of this neutral, or non-belligerent, country adopt that might correspond to their very singular military status, and how did they imagine their relations with the political authority? The emblematic role of the horse in the two world wars and the symbolical functions of the equestrian portrait as a figure of military power are at the heart of this analysis touching on both history and the history of art.
Mots-clé
caricature, armée, censure, Général, Guillaume-Henri Dufour, Henri Guisan, portrait équestre, Suisse, Première Guerre mondiale, Ulrich Wille
Open Access
Oui
Création de la notice
19/11/2007 10:35
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:37
Données d'usage