Impact de l’introduction d’un traitement par anti-TNF-alpha sur la pression intraoculaire chez des enfants atteints d’uvéite

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 4404 Mme Cuvit.pdf (882.27 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_7B359A167C4A
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Impact de l’introduction d’un traitement par anti-TNF-alpha sur la pression intraoculaire chez des enfants atteints d’uvéite
Auteur(s)
CUVIT E.
Directeur(s)
GUEX-CROSIER Y.
Codirecteur(s)
HOFER M.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
français
Nombre de pages
21
Résumé
Introduction : Les uvéites pédiatriques constituent environ 10% des uvéites (1) et ont, en l’absence de traitement, un sombre pronostic. L’hypertension oculaire, qui se complique parfois d’un glaucome, est un facteur de risque majeur lié à une baisse d’acuité visuelle (2). Des études récentes (3,4,5) ont montré que l’élévation de la tension intraoculaire était directement corrélée à la sévérité de l’inflammation oculaire et à l’utilisation de corticoïdes topiques. Les traitements biologiques, tel les anti-TNFα (principalement l’adalimumab ou l’infliximab) sont utilisés en 3ème ligne, après échec des corticostéroïdes et immunosuppresseurs. Ils permettent un meilleur contrôle de l’inflammation oculaire et une diminution de la quantité de corticostéroïdes donnés au patient (6,7,8). En toute logique, l’introduction d’anti-TNFα devrait donc entraîner une diminution de la pression intraoculaire. C’est cette hypothèse que nous évaluons au travers de ce travail, qui est la phase pilote d’une étude de cohorte multicentrique. Le but est de préciser les paramètres nécessaires pour obtenir une puissance statistique suffisante et d’identifier une éventuelle tendance.
Méthode : La Juvenile Inflammatory Rheumatism cohorte (JIR-cohorte) est constituée d’un groupe de patients atteints de maladies rhumatismales dont les données sont collectées de façon systématique grâce à un dossier spécialisé en ligne. Ce système a été adopté par 59 centres distribués dans 4 pays. Notre étude porte sur les patients de cette cohorte présentant une uvéite et suivis simultanément par le Service de rhumatologie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois et par l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin de Lausanne. Vingt-quatre enfants, suivis régulièrement depuis janvier 2008 à l’Hôpital ophtalmique pour une uvéite inflammatoire et ayant commencé un traitement par anti-TNFα, ont été inclus dans notre étude. Les valeurs de pression intraoculaire dans les 4 mois précédant le début des anti-TNFα ainsi qu’à 3 mois (13 semaines ± 6 semaines) et à 1 an (52 semaines ± 17 semaines) après leur introduction ont été analysées, en tenant compte des traitements anti-glaucomateux reçus. Les tensions oculaires ont été mesurées par l’Icare® (mesure rebond de la pression intraoculaire) ou par le tonomètre de Goldmann d’Haag-Streit.
Résultats : La comparaison des mesures de pression intraoculaire effectuées dans les 4 mois précédant l’introduction des anti-TNFα et à 3 mois de celle-ci n’a pas montré de différence (p=0,681617). L’analyse des pressions intraoculaires à 3 mois et à 1 an du début du traitement par anti-TNFα a montré une petite différence, qui reste néanmoins non-significative (p=0,06). Il en est de même pour les pressions intraoculaires dans les 4 mois avant et à 1 an des anti-TNFα (p=0,08).
Conclusion : L’analyse des valeurs de pression intraoculaire nous a permis de montrer qu’il y a une diminution non-significative de celles-ci qui apparaît un an après l’introduction des anti-TNFα. Afin de pouvoir confirmer cette tendance et d’éviter les biais de confusion, une analyse multivariée serait nécessaire. Une telle analyse nécessiterait un nombre plus important de patients pour obtenir une puissance statistique suffisante.
Il n’existe pas d’autre étude sur ce sujet spécifique. Nous manquons donc de comparatifs pour évaluer nos résultats et la réalisation de nouvelles recherches scientifiques est souhaitable.
Mots-clé
Uvéite, enfants, pression intraoculaire, anti-TNFα
Création de la notice
05/09/2018 11:55
Dernière modification de la notice
08/09/2020 7:09
Données d'usage