Appartenances en fête: entre l'ordinaire et le spectaculaire

Détails

Ressource 1Demande d'une copie Sous embargo indéterminé.
Accès restreint UNIL
Etat: Public
Version: de l'auteur⸱e
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_70D252FA487A
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Appartenances en fête: entre l'ordinaire et le spectaculaire
Périodique
Social Compass
Auteur⸱e⸱s
Salzbrunn Monika
ISSN
0037-7686
Statut éditorial
Publié
Date de publication
06/2014
Peer-reviewed
Oui
Volume
61
Numéro
2
Pages
250-260
Langue
français
Résumé
Résumé
Alors que les pratiques religieuses régulières diminuent et que les groupes religieux majoritaires perdent des membres formellement enregistrés, une évènementisation de l'appartenance religieuse peut être observée depuis environ deux décennies. Dans un premier exemple, l'auteure montre que le réseau transnational de la confrérie soufie des Mourides resserre les liens entre adeptes dans un contexte migratoire qui tend à fragiliser les relations sociales. La confrérie y fait face à travers une spectacularisation de la pratique religieuse, occupant l'espace public à Harlem ou, dans une moindre mesure, à Paris. Le second exemple traite du pèlerinage aux Saintes et Saints d'Afrique dans la ville valaisanne de Saint Maurice. Ce dernier fut inventé par l'Église catholique suisse afin d'attirer des migrants africains, mais aussi afin de redynamiser une pratique religieuse ordinaire en perte de vitesse. L'évènement a lieu en même temps que le pèlerinage de Namugongo en Ouganda, réunissant plus d'un demi-million de personnes.
Les communautés évènementielles ainsi créées sont-elles durables ou plutôt liquides ?
Abstract
While regular religious practice is decreasing and the major religious groups are losing formally registered members, a 'spectacularization' of religious belonging can be observed over the last two decades. The author presents two examples to support this argument. In the first, the transnational network of the Murids, a Sufi brotherhood, has tried to reinforce the relations between its members, which become fragile during migration. The brotherhood occupies a public space in Harlem, and, to a lesser extent, in Paris, in a spectacularization of religious belonging, in order to remain attractive to migrants. The second example deals with the pilgrimage dedicated to African Saints in the Swiss town of Saint Maurice. This event was invented by the missionary service of the Swiss Catholic Church in order to attract African migrants, but also in order to make ordinary religious practice more appealing. The event takes place at the same time as the Ugandan pilgrimage of Namugongo, which assembles more than half a million people. However, are these 'event communities' sustainable or ephemeral?
Mots-clé
appartenance, célébration, communauté, évènement, spectacle, belonging, celebration, community, event, performance
Création de la notice
28/08/2013 13:28
Dernière modification de la notice
11/05/2022 6:36
Données d'usage