Analyse et optimisation de la prise en charge de la famille par l’IUPed au déchocage pédiatrique du CHUV. Une étude transversale prospective.

Détails

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
Accès restreint UNIL
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
Document(s) secondaire(s)
Sous embargo indéterminé.
Accès restreint UNIL
Etat: Public
Version: de l'auteur⸱e
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_6E87F3A03A46
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Analyse et optimisation de la prise en charge de la famille par l’IUPed au déchocage pédiatrique du CHUV. Une étude transversale prospective.
Auteur⸱e⸱s
PFEIFFER D.
Directeur⸱rice⸱s
LUTZ N.
Codirecteur⸱rice⸱s
ROCHAT M.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2020
Langue
français
Nombre de pages
34
Résumé
Contexte : La littérature démontre le bénéfice pour les parents d’être présents lors de la prise en charge de leur enfant au déchocage. Cependant, le corps médical exprime certaines craintes quant à la présence familiale qui pourrait être un facteur de stress pour l’équipe, interférer avec la prise en charge de l’enfant et rendre l’arrêt d’une procédure de réanimation plus difficile. Il est démontré é travers plusieurs études que ces craintes sont infondées. Actuellement, la prise en charge de la famille au déchocage pédiatrique est effectuée par une infirmière pédiatrique spécialisée appelée
« IUPed ». Pourtant, ces infirmiers(ères) ne bénéficient d’aucune formation approfondie quant à cette tâche difficile et l’établissement ne possède pas de protocole précis à ce sujet.
Objectif : Le but de cette étude multidisciplinaire est d’effectuer une description la prise en charge des parents au déchocage pédiatrique du CHUV du point de vue des parents, des IUPed ainsi que des médecins à travers de questionnaires, afin de déterminer les besoins ainsi que les moyens disponibles pour l’optimiser. Pour ce faire, les objectifs suivants ont été élaborés : Déterminer les craintes, les difficultés et les désires du personnel médico-infirmier quant à la présence familiale, le degré d’application intuitive du protocole « evidence based » ainsi que le vécu des parents dont l’enfant a été pris en charge dans l’établissement.
Méthode : Pour ce faire, une étude prospective transversale a été menée. Des questionnaires en ligne ont été envoyés à des parents d’enfants admis au déchocage du CHUV, aux médecins cadres devant prendre en charge un déchocage pendant la même période, à certains médecins travaillant actuellement ou ayant travaillé aux déchocage, ainsi qu’aux IUPed actuels du CHUV. Le logiciel «Limesurvey» a été exploité afin d’envoyer les questionnaires en ligne. Les résultats des questionnaires ont été analysés via Excel.
Résultats : 55,6% des parents ont eu l’option d’être présents en salle. 50% parents affirment avoir bien compris les informations reçues qu’ils aient été présents ou absents de la salle, et 60% souhaiteraient davantage d’informations. Les points du protocole « evidence-based » sont appliqués à 74,2% selon les IUPed et à 54,8% selon les parents. 77,3% des IUPed affirment être « moyennement ou pas à l’aise » quant à la prise en charge des parents. 68,2% des IUPed affirment ne pas toujours être bien informé(es) de l’état clinique du patient ainsi que des procédures envisagées. 40,9% des IUPed souhaiteraient bénéficier d’informations plus rapidement quant aux déchocages qui vont avoir lieu. 66,7% des médecins et 86,4% IUPed sont demandeurs d’une formation professionnelle quant à la prise en charge de la famille. 72,2% des médecins et 90,9% des IUPed jugent utile de mettre en place d’un protocole officiel au CHUV.
Conclusion : La prise en charge de la famille au déchocage pédiatrique du CHUV est actuellement suboptimale et peut être améliorée. De manière concordante avec la littérature, une présence accompagnée de la famille est bénéfique pour celle-ci mais le corps médical conserve actuellement certaines craintes, même infondées, quant à la présence de la famille. Cette étude démontre le besoin de mettre en place un protocole clair et concis pour guider la prise en charge des parents ainsi que d’une formation pour le corps médico-infirmier quant à la présence de la famille et les actions à mener. La prise en charge des parents au déchocage pédiatrique du CHUV sera alors réellement optimale et le vécu des IUPed amélioré.
Mots-clé
IUPed, Décochage, Procédure invasive, Réanimation, Evidence-based, Présence familiale, Membre de la famille, Proche
Création de la notice
07/09/2021 13:33
Dernière modification de la notice
18/11/2022 7:42
Données d'usage