Évaluation et mise en place d’une unité de gestion des essais cliniques au sein d’une pharmacie d’hôpital

Détails

Ressource 1Télécharger: GSASA21_essais_cliniques.pdf (312.13 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_6CE34925BFCF
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
Évaluation et mise en place d’une unité de gestion des essais cliniques au sein d’une pharmacie d’hôpital
Titre de la conférence
Gesellschaft schweizerischer Amt- und Spitalapotheker (GSASA)-Kongress
Auteur⸱e⸱s
Wellnitz S., Borlat M.-L., Widmer N., Blatrie C.
Adresse
Lugano, November 11-12, 2021
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2021
Langue
français
Résumé
Introduction : Les essais cliniques (EC) sont partie intégrante du système de santé et régis par un important cadre légal. Ils sont nécessaires pour offrir des soins innovants et efficaces. Les hôpitaux jouent un rôle important en permettant la conduite d’EC en leur sein. Ce travail évalue la possibilité de mettre en place une unité de gestion des EC à la Pharmacie des Hôpitaux de l’Est Lémanique (PHEL) afin de la mettre à disposition de son principal partenaire, l’Hôpital Riviera-Chablais, Vaud- Valais (HRC).
Méthode : Une approche d’« Innovation par les Opportunités » (IpOp) ainsi qu’un plan de gestion du projet de coordination pharmaceutique des EC à la PHEL ont été établis. Une enquête structurée sur l’organisation de la gestion des EC a été menée auprès de tous les pharmaciens-chefs suisses membres de la GSASA. Différents scénarios ont été modélises (gestion des EC par un pharmacien dédié ou ajout de cette tâche au cahier des charges des chefs de secteurs concernés aidés par un assistant en pharmacie) afin d’évaluer et comparer leurs impacts budgétaires et les risques relatifs à leur implémentation. Une projection de retour sur investissement a été effectué.
Résultats et Discussion : L’analyse IpOp montre que le projet de mise en place des EC au sein de la PHEL répond à des demandes légitimes de l’HRC. Elle a également permis d’identifier les aspirations et les résistantes des parties prenantes de ce projet, son envergure (population concernée) ainsi que le modèle économique le plus adapté (mode de facturation et ressources nécessaires). En Suisse, le temps de travail moyen dédié aux EC pour un pharmacien est de 3% par EC et par an. Selon l’estimation nationale, l’HRC (310 lits) pourrait être amené à gérer en moyenne 9 EC par an. L’analyse de sensibilité? de toutes les situations étudiées possibles (scénarios, montants moyens facturés par EC) montre que le seuil de rentabilité est déjà atteint avec 3 à 5 EC par an avec un pharmacien à 10%. L’estimation du risque des scénarios révèle qu’engager du personnel dédié et qualifié permet de diminuer les erreurs lors de l’exécution de tâches cognitives complexes comme les EC.
Conclusion : Ce travail a permis d’identifier les leviers et les freins d’implémentation d’une nouvelle prestation de pharmacie d’hôpital. Afin d’assurer la qualité et l’efficience du système de santé publique, il est essentiel de développer de nouvelles prestations de pharmacie hospitalière. En particulier, la gestion des EC par du personnel dédie et qualifié apparaît rentable tout en réduisant le risque d’erreur.
Création de la notice
20/01/2022 19:46
Dernière modification de la notice
21/01/2022 7:36
Données d'usage