Arythmies supraventriculaires chez les patients adultes porteurs d'une cardiopathie congénitale

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_6C160804676A.P001.pdf (1587.94 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_6C160804676A
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Arythmies supraventriculaires chez les patients adultes porteurs d'une cardiopathie congénitale
Auteur(s)
Bouchardy J.
Directeur(s)
Sekarski  N.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Faculté de biologie et de médecineUniversité de LausanneUNIL - BugnonRue du Bugnon 21 - bureau 4111CH-1015 LausanneSUISSE
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2013
Langue
français
Nombre de pages
17
Résumé
Mon projet de recherche s'est articulé autour des arythmies supraventriculaires chez les patients adultes porteurs d'une cardiopathie congénitale (Adults with Congenital Heart Disease ou ACHD). Grâce aux progrès de la chirurgie cardiaque et de la cardiologie, la survie à l'âge adulte des enfants nés avec une malformation cardiaque est excellente et la population des ACHD ne cesse de croître, tout en vieillissant. Les arythmies cardiaques sont une complication à long terme bien connue chez ces patients et une des principales causes de mortalité et de morbidité.
Mon travail de recherche comporte une perspective épidémiologique avec une étude de population et une perspective anatomique, avec une étude d'imagerie cardiaque par échographie.
1. Étude épidémiologique : Arythmies auriculaires (AA) chez les patients porteurs d'une cardiopathie congénitale.
Sous le titre anglais Atrial Arrhythmias in Adults with Congenital Heart Disease, cette étude a
été publiée dans le journal américain Circulation. A travers les résultats de cette étude, j'ai
démontré, pour la première fois dans une aussi grande population, que les AA étaient fréquentes
chez les patients ACHD, que le risque à long-terme pour ces patients de développer des AA était
élevé, et que le développement d'AA avait un impact négatif en termes de mortalité, de morbidité et d'intervention.
2. Étude anatomique : Les paramètres échographiques associés à la fibrillation auriculaire (FA) chez les patients adultes porteurs d'une cardiopathie congénitale.
Sous le titre anglais Mirror image atrial dilatation in Adult Patients with Atrial Fibrillation and Congenital Heart Disease, cette étude a été publiée dans le journal américain International Journal of Cardiology, j'ai démontré dans cette étude que les patients ACHD avec une pathologie isolée du coeur gauche présentaient une dilatation progressive de l'oreillette gauche (OG) lorsqu'ils développaient de la FA. Chez les patients avec une pathologie isolée du coeur droit, j'ai décrit une image « miroir » : l'oreillette droite (OD) était toujours plus grande que l'OG βί présentait une dilatation progressive lors de FA. Ces résultats soutiennent l'hypothèse que la FA pourrait provenir de l'OD dilatée chez les patients ACHD avec une pathologie du coeur droit et ouvrent de nouvelles perspectives diagnostiques et thérapeutiques chez ces patients:
Création de la notice
29/10/2013 12:11
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:26
Données d'usage