Agenda Setting During Follow-Up Encounters in a University Primary Care Outpatient Clinic

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_66ACA9C692F6
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Agenda Setting During Follow-Up Encounters in a University Primary Care Outpatient Clinic
Auteur(s)
Rey-Bellet Sarah
Directeur(s)
Stiefel Friedrich, Rodondi Pierre-Yves
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Faculté de biologie et de médecine
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
anglais
Résumé
L'entretien médical est constitué de plusieurs étapes successives, chacune d'entre elles comprenant des tâches spécifiques pour le médecin. Selon les recommandations en vigueur dans la littérature, l'une des premières est d'identifier les motifs de consultation (agendas) du patient en recourant à une série de questions ouvertes. Or, la fréquence avec laquelle les médecins sollicitent l'agenda de leurs patients durant des consultations de suivi en médecine interne générale n'a pas été spécifiquement investiguée.
De fait, l'objectif de cette étude était d'analyser le nombre de sollicitations d'agenda par les médecins (questions ouvertes), d'agendas initiés par les médecins (questions fermées concernant un problème médical connu ou une éventuelle nouvelle problématique) et d'agendas spontanés amenés par les patients durant le début et l'ensemble d'une consultation de suivi en médecine interne générale.
Nous avons ainsi analysé 68 vidéos de consultations de médecine interne générale à la Policlinique Médicale Universitaire à Lausanne. Nous avons analysé et quantifié les différentes manières dont étaient amenés les agendas et étudié l'incidence de différentes variables en utilisant une régression binomiale négative et des modèles de régression logistique.
Les résultats montrent que les médecins ont sollicité l'agenda en moyenne (± déviation standard) 0.8 (± 0.7) fois par patient durant les 5 premières minutes et 1.7 (± 1.2) fois par patient durant toute la consultation. Dans 32.4% des cas, les médecins n'ont pas sollicité du tout l'agenda du patient et il n'y a jamais eu plus de deux sollicitations de la part du médecin durant les 5 premières minutes de l'entretien. Le nombre moyen de sollicitations d'agenda par les médecins de sexe féminin était inférieur de 42% durant les 5 premières minutes et de 34% durant l'entier de la consultation par rapport aux consultations avec des médecins de sexe masculin.
Les médecins ont initié 1.2 (± 1.2) agendas par patient durant le début et 3.2 (± 2.3) agendas par patient durant toute la consultation. Ils ont le plus souvent investigué des symptômes déjà abordés lors de précédentes rencontres avec le patient. Pour finir, dans 58.8% des consultations, les patients ont spontanément verbalisé leurs motifs de consultation. Il y avait par ailleurs deux fois plus d'agendas spontanés (IRR = 2.12, p = 0.002) avec les médecins de sexe féminin que masculin.
Cette étude démontre que, dans des consultations de suivi en médecine interne générale, les médecins ne sollicitent pas aussi fréquemment que recommandé l'agenda de leurs patients à l'aide de questions ouvertes et investiguent le plus souvent des symptômes déjà connus. De fait, ils pourraient manquer des motifs de consultation ou des problèmes cliniques pour lesquels le patient n'est pas connu ou qui lui importeraient d'aborder.
Création de la notice
20/12/2016 13:28
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:22
Données d'usage