Il faut être préparé à gérer des émotions : propos [de Pascal Pachoud] recueillis par Marlyse Aubert

Détails

ID Serval
serval:BIB_62C929A923BB
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Il faut être préparé à gérer des émotions : propos [de Pascal Pachoud] recueillis par Marlyse Aubert
Périodique
Competence
Auteur(s)
Paschoud Pascal, Aubert Marlyse
ISSN
1424-2168
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2007
Numéro
1/2
Pages
21-22
Notes
Type de document : Interview
SAPHIRID:61025
Résumé
Pascal Paschoud, directeur exécutif de l'Institut d'économie et management de la santé, plaide pour une formation des directeurs d'hôpitaux qui soit spécifique et de nature interdisciplinaire. [Réd.]
Par ailleurs, il s'exprime sur la notion de patient "client" et sur la tendance à la privatisation des hôpitaux : "Le patient n'est-il pas par définition un client? Si la définition de client est celle d'une personne qui achète une prestation et que l'utilisation de ce terme implique des notions d'exigences au niveau de la qualité des soins et de comparaisons des prestations de plusieurs fournisseurs, alors cela ne peut qu'aller dans le sens d'une meilleure satisfaction. Il faut toutefois veiller à ce qu'une approche client ne signifie pas l'introduction d'inégalités face à l'accès aux soins".
[...]
Le fait qu'un hôpital soit privé ou public n'est pas en soit un bien ou un mal pour cette organisation ou le secteur de la santé. L'important est qu'un hôpital opère dans un cadre et au travers de structures lui permettant de réaliser sa mission, qui est de soigner, d'une façon efficiente. Pour cela, des changements sont probablement nécessaires dans un certain nombre d'établissements. La privatisation des hôpitaux n'est pas une solution miracle ni inéluctable et les deux systèmes peuvent cohabiter".
Mots-clé
Hospital Administrators
Création de la notice
14/03/2008 10:12
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:19
Données d'usage