Franco Fortini e casa Einaudi attraverso le lettere : edizione e studio

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_62C7733BF8DA
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Franco Fortini e casa Einaudi attraverso le lettere : edizione e studio
Auteur(s)
Arnone Elena
Directeur(s)
Scaffai Niccolò
Codirecteur(s)
Pellini Pierluigi
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des lettres
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2020
Langue
italien
Résumé
Cette thèse présente l'édition et l'étude d'un recueil de 1035 lettres, billets, cartes et télégrammes, qui atteste la correspondance entre Franco Fortini et 41 collaborateurs de l'éditeur Einaudi. Aux 889 témoignages inédits de et à Fortini gardés à Turin auprès de !'Archive historique de l'éditeur s'ajoutent ceux entre Fortini et les correspondants Einaudi conservés à !'Archive Fortini de la Bibliothèque Umanistique de l'Université de Sienne, au Centre Apice de l'Université de Milan (fond Vittorini), et à l'Archive du Centre Gozzano-Pavese de l'Université de Turin (fond Pavese). Pour chaque lettre on fournit: la description de tous les témoignages pertinents, les éventuelles conjectures relatives à l'ordre chronologique, pour les émetteurs et (plus rarement) les destinataires, la transcription intégrale avec des notes pour les variantes et les erreurs les plus significatives. Pour les 315 premières lettres (affectant les années 1942-1956) un commentaire a été préparé, qui tire beaucoup d'informations de la correspondance de Fortini gardée dans d'autres archives, telles que les Archives littéraires suisses de Berne et l'Archive du XXe siècle de "La Sapienza". Après un premier chapitre introductif et trois tableaux récapitulatifs des données épistolaires (par an, correspondant et Archive) on a un chapitre de reconstruction historico­ critique qui approfondit les années 1942-1956, et un autre qui retrace synthétiquement la période suivante jusqu'à 1993, soulignant la césure de 1963 avec un paragraphe sur le début de la carrière scolaire et sur le rapport Fortini-Mondadori.
La contribution de Fortini à Einaudi est marquée par des directives inchangées, dans l'alternance d'une
plus grande harmonie ou divergence idéologique. Fidèles à l'esprit qui animait «Il Politecnico» et en cohérence avec son militarisme critique, ces lignes de pensée et action sont: la transformation radicale des structures socio-culturelles en vigueur, la réflexion sur l'histoire récente dans une perspective marxiste, l'identification des générations futures comme destinataires d'un message éthique et politique, le développement d'outils cognitifs autochtones a bénéficié d'un large public (pensons au Fortini anthologiste et encyclopédiste), l'attention constante vers la production littéraire d'autres cultures et la comparaison avec les courants critiques internationaux pour sortir du provincialisme; le dépassement de la seule connaissance humaniste avec l'apport des disciplines scientifiques; l'aspiration à un savoir antidogmatique, encyclopédique, démocratique et capable de synthèse historique, en lutte avec l'érudition et la sectorialité des connaissances typiques de la société néocapitaliste.
Einaudi a incarné l'idéal de Fortini d'une maison d'édition démocratique en particulier dans les années du «Politecnico» (1945-1947), et après le dégel de 1953, quand Fortini a théorisé les tâches d'une maison d'édition culturelle dans la situation italienne. Entre 1959 et 1962 Fortini a dirigé la "Piccola Biblioteca Einaudi" (un post qu'il n'occupait pas pour d'autres maisons d'édition), et au milieu des années '70 il a planifié de réimprimer tous ses travaux chez l'éditeur (un project qui a échoué à cause de la crise économique de 1983).
Création de la notice
30/10/2020 11:39
Dernière modification de la notice
31/10/2020 7:19
Données d'usage