Mesure de l'impact de l'implication des proches aidants de patients hospitalises dans une unité de soins psychiatriques aigus sur eux-mêmes

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_5F01E576A99A.P001.pdf (2134.50 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_5F01E576A99A
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Mesure de l'impact de l'implication des proches aidants de patients hospitalises dans une unité de soins psychiatriques aigus sur eux-mêmes
Auteur(s)
Bigoni Catherine
Directeur(s)
Needham Ian
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2013
Genre
146
Langue
français
Résumé
Le but de cette étude est de mesurer ainsi que de qualifier l'impact de l'implication des proches aidants de patients hospitalisés dans des unités de soins psychiatriques aigus sur eux-mêmes. Le cadre conceptuel utilisé est celui du fardeau des familles de Schene (1990). Il différencie les parties objectives et subjectives du fardeau familial. La récolte de données a été réalisée à l'aide de l'Involvement Evaluation Questionnaire (IEQ). Les résultats de cette étude montrent que les proches aidants souffrent d'un niveau d'inquiétude élevé, 3.8 sur une échelle de Likert à 5 questions, ainsi que d'un niveau de tension à 2.44 sur une échelle de Likert à 5 questions. Des associations ont été trouvées. L'augmentation de la durée du trouble diminue l'inquiétude, avec une valeur ρ de 0.048. Le fait d'être habitué à la situation a également un impact en diminuant la tension, avec une valeur ρ de 0.002. Plus on est « habitué à la situation », avec une valeur ρ de -0.021, moins le proche est inquiet par rapport à la situation du patient. Ainsi que, plus le patient est jeune, plus le proche aidant ressent de tension, avec une valeur ρ de 0.008. Ces résultats, peu généralisables au vu du petit échantillon (n=24), pourraient toutefois impliquer une réflexion approfondie sur l'accueil, la place et le soutien des proches aidants de patients souffrants de troubles psychiatriques hospitalisés dans une unité de soins aigus de la part des infirmières.
Création de la notice
12/06/2013 13:55
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:16
Données d'usage