Language Variation and Change in Late Médiéval and Early Modem Coventry

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_59847622BD8C
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Language Variation and Change in Late Médiéval and Early Modem Coventry
Auteur(s)
Oudesluijs Tino
Directeur(s)
Auer Anita
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des lettres
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2019
Langue
anglais
Résumé
Cette thèse de doctorat examine la variation et le changement de langue dans la ville de Coventry à la fin du Moyen Âge et au début de l'époque moderne, à la lumière des processus de standardisation et de développement d'une norme pour une langue. Cela fait partie du projet Emerging Standards: Urbanisation and the Development of Standard English, c. 1400-1700 (lancé en janvier 2013). Ce projet vise à mettre en lumière les processus complexes impliqués dans l'émergence et le développement des langages standard en explorant les nouvelles données de plusieurs centres urbains régionaux (Bristol, Coventry, Norwich and York). Afin de mieux comprendre les mécanismes à la base du développement de l'anglais standard, les principales questions abordées sont les suivantes: 1) Pourquoi la grande quantité de variation linguistique dans les textes en anglais moyen a-t-elle disparu avec le temps, et 2) comment une variété standard a-t-elle évolué par la suite pour devenir ce qu'on appelle aujourd'hui l'anglais standard?
Afin de répondre à ces questions concernant Coventry à la fin du Moyen Âge et au début de l'ère moderne, de nouvelles données provenant d'archives locales ont été transcrites et analysées, et trois caractéristiques linguistiques différentes ont ensuite été examinées en ce qui concerne l'élaboration d'une variété standard. Ces caractéristiques sont 1) thorn et <th> (orthographe), 2) les inflexions indicatives de la troisième personne du présent (morphologie), et 3) DO périphrastique (syntaxe). Les analyses ont révélé que le rôle de Coventry dans la diffusion des formes linguistiques supralocales en Angleterre entre 1400 et 1700, ainsi que dans le maintien des formes plus anciennes, est assez complexe, et varie selon les caractéristiques considérées et le temps pendant lequel ces caractéristiques étaient de plus en plus utilisées dans tout le pays. Les résultats confirment en outre que la diffusion géographique et sociale des formes supralocales à la fin de la période médiévale et au début de la période moderne en Angleterre est mieux prise en compte séparément pour les différents niveaux linguistiques. Cette étude se situant dans le champ de la sociolinguistique historique, les résultats sont présentés à la lumière de l'histoire socio- économique de Coventry, et d'autres aspects connexes tels que l'alphabétisation et les scribes qui ont créé les données sont également discutés afin de contextualiser correctement les résultats.
---
This doctoral thesis investigates language variation and change in late médiéval and early modem Coventry in light of standardisation processes. It is part of the project Emerging Standards: Urbanisation and the Development of Standard English, c. 1400-1700 (launched in January 2013). This project aims to illuminate the complex processes that are involved in the emergence and development of Standard languages by investigating new data from several régional urban centres, i.e. Bristol, Coventry, Norwich and York. In order to better understand the mechanisms behind the development of standard English, the main questions that are addressed are 1) why did the large amount of variation present in Middle English texts disappear over time, and 2) how exactly did a standard variety subsequently develop into what is nowadays known as Standard English?
To answer these questions with regard to late médiéval and early modem Coventry, new data from local archives were transcribed and analysed, and three différent linguistic features were subsequently scrutinised with regard to the development of a standard variety. These features are 1) thorn and <th> (orthography), 2) the third person indicative present tense inflections (morphology), and 3) periphrastic DO (syntax). The analyses have revealed that Coventry's rôle in the diffusion of supralocal linguistic forms in England between 1400 and 1700, as well as in the maintaining of older forms, is rather complex, and varies according to both the features under considération and the time in which those features were increasingly used throughout the country. The findings furthermore confirm that the geographical and social diffusion of supralocal forms during the late médiéval and early modem period in England are best considered separately for the différent linguistic levels. As this study is situated in the field of historical sociolinguistics, the findings are presented in light of Coventry's socio-economic history, and other relevant related aspects such as literacy and the scribes who created the data are also discussed to properly contextualise the results.
Mots-clé
historical sociolinguistics, language variation and change, Coventry, Late Middle English, Early Modern English, corpus linguistics, manuscript studies, history of English
Création de la notice
07/02/2020 11:46
Dernière modification de la notice
03/03/2020 7:19
Données d'usage