Tablette numérique aux urgences pour promouvoir la santé publique : une étude observationnelle transversale.

Détails

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_5827E694A9CE
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Tablette numérique aux urgences pour promouvoir la santé publique : une étude observationnelle transversale.
Auteur(s)
JOSSEIN T.
Directeur(s)
HUGLI O.
Codirecteur(s)
BERTHOLET N.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2019
Langue
français
Nombre de pages
26
Résumé
Le nombre total des consultations dans les services d’urgence des pays occidentalisés a
fortement progressé ces dernières années (1), avec toutefois une diminution relative des
urgences vitales. En Suisse, le nombre total de consultations a augmenté de 26% entre 2007
et 2011. Mais entre 2000 et 2013, le taux d’hospitalisations suite à une consultation aux
urgences est passé de 25% à 14% (2). La proportion des cas liés à des traumatismes a
également régressé et les patients ayant des plaintes médico-chirurgicales tardent plus avant
de consulter. Ces éléments reflètent le changement de rôle des urgences dans le système de
santé. Les urgences fournissent de plus en plus souvent des soins non programmés relevant
de la médecine de 1er recours et moins de soins de médecine aiguë. Ce nouveau rôle pourrait
s'accentuer ces prochaines années puisque l’accès à la médecine de famille, actuellement
déjà plus difficile en Suisse que dans d’autres pays (3), pourrait se dégrader en raison de la
pénurie annoncée de médecins généralistes, avec comme corollaire une réduction de l’accès
à des consultations programmées (5,6). Par ailleurs, les urgences fournissent la plus grande
partie des soins pour les patients mal insérés dans le système de santé, sans assurance ou
économiquement vulnérables, du moins dans les pays sans couverture universelle (8,9). Pour
de nombreux patients, une consultation aux urgences peut être l’unique interaction avec le
système de santé pour plusieurs années (8).
Mots-clé
urgences, technologie, dépistage, personnalisation, santé publique
Création de la notice
07/09/2020 12:20
Dernière modification de la notice
15/10/2020 6:26
Données d'usage