Épidémiologie des fractures des membres inférieurs en pédiatrie dans un centre de soins tertiaires en Suisse = Epidemiology of paediatric lower extremity fractures in a tertiary care center in Switzerland.

Détails

Ressource 1Télécharger: thèse-OK.pdf (2240.88 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_578A98949E72
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Institution
Titre
Épidémiologie des fractures des membres inférieurs en pédiatrie dans un centre de soins tertiaires en Suisse = Epidemiology of paediatric lower extremity fractures in a tertiary care center in Switzerland.
Auteur⸱e⸱s
CHAIBI Emmélie
Directeur⸱rice⸱s
ZAMBELLI Pierre-Yves
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2020
Langue
français
Résumé
Objectif
20% de toutes les fractures de l’enfant surviennent sur le membre inférieur. Cet article observe l’épidémiologie et les différents types de fractures du membre inférieur dans la population pédiatrique, venant consulter dans un hôpital de référence tertiaire suisse.
Méthode
Il a été étudié une population de patients âgés de moins de 16 ans, présentant une fracture du membre inférieur, sur une période d’une année. Les données analysées étaient l’âge, le genre, le côté atteint, la saison de l’année, le mécanisme, le type de fracture et le traitement prescrit.
Résultats
Les fractures du membre inférieur représentent 23% du total de toutes les fractures rapportées, avec une moyenne d’âge de neuf ans et six mois. Le tibia, avec 94 fractures (38%), est l’os le plus atteint. Un pic d’incidence peut être observer en hiver et 24% des fractures du tibia sont dues aux sports de glisse. Au total, 82% des fractures ont été traitées par immobilisation plâtrée avec ou sans réduction fermée préalable, et seulement 18% ont nécessité une chirurgie.
Conclusion
Les sports de glisse semblent être le plus grand pourvoyeur de fractures du tibia dans notre région. Néanmoins, seulement 18% des fractures nécessitent l’intervention d’un chirurgien orthopédique, démontrant l’importance de former les assistants/internes en Pédiatrie dans la prise en charge conservatrice des fractures de l’enfant.
--
Purpose About 20% of all fractures in children occur at the lower extremity. This study aims to investigate the epidemiol- ogy and injury pattern of lower extremity fractures within the pediatric population consulting a tertiary referral hospital in Switzerland.
Methods Study population included all patients up to 16 years presenting with a lower extremity fracture over a period of
one year.
Recorded data were age, gender, side, season of the year, mechanism, type of fracture and applied treatment.
Results Fractures of the lower extremity represent 23% of all fractures with a mean age of 9 years and 6 months.
The tibia, with 94 fractures (38%), represents the most frequently injured bone. Peak incidence is seen in winter and 24% of tibia shaft fractures were due to board sports.
Overall, 82% of fractures were treated by cast with or without closed reduction, and only 18% requested surgery. Conclusion Board sports seems to be a leading cause of tibial shaft fracture in our region. Nevertheless, only 18% of fractures had recourse to an orthopedic surgeon, hence the importance of the teaching quality of pediatric residents for conservative fracture treatment.
Mots-clé
Fractures · Epidemiology · Pediatric injuries · Lower extremity
Création de la notice
01/12/2020 12:30
Dernière modification de la notice
17/12/2020 10:37
Données d'usage