Allergo-immunologie. 2 : Les réactions allergiques aux anti-inflammatoires non stéroïdiens [Allergic reactions to nonsteroidal anti-inflammatory drugs]

Détails

ID Serval
serval:BIB_4A573634D02C
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Synthèse (review): revue aussi complète que possible des connaissances sur un sujet, rédigée à partir de l'analyse exhaustive des travaux publiés.
Collection
Publications
Institution
Titre
Allergo-immunologie. 2 : Les réactions allergiques aux anti-inflammatoires non stéroïdiens [Allergic reactions to nonsteroidal anti-inflammatory drugs]
Périodique
Revue Médicale Suisse
Auteur⸱e⸱s
Leimgruber A.
ISSN
1660-9379
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2008
Volume
4
Numéro
140
Pages
100-103
Langue
français
Notes
Publication types: English Abstract ; Journal Article ; Review
Résumé
Allergy to nonsteroidal antiinflammatory drugs (NSAIDs) is a very common affliction, especially among patients with asthma and chronic urticaria. These reactions are most often of a non-immunological nature but related to pharmacologic intolerance and linked to arachidonic acid metabolism and leukotriene release. Therefore, crossed reactions implying all non-selective and semi-selective NSAIDs constitute the rule, especially during respiratory reactions to NSAIDs and for patients with chronic urticaria. In isolated acute urticaria, crossed reactions are difficult to predict so caution is necessary. Tolerance induction is possible, especially when aspirin has to be administered in small doses as antiplatelet agent. Finally, acetaminophen and selective NSAIDs as celecoxib are well tolerated by most of these patients. L'allergie aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est très fréquente, en particulier chez les asthmatiques ou dans l'urticaire chronique. Il s'agit en général de réactions non immunologiques, mais dues à une intolérance pharmacologique liée au métabolisme de l'acide arachidonique et à la formation de leucotriènes. Ainsi, les réactions croisées impliquant tous les AINS non sélectifs et semi-sélectifs sont la règle, surtout lors de réactions respiratoires aux AINS et dans l'urticaire chronique. Lors d'urticaire aiguë isolée, les réactions croisées sont difficiles à prédire, ainsi la prudence s'impose. Une induction de tolérance est possible, en particulier lorsque l'aspirine est nécessaire à dose faible, comme antiagrégant plaquettaire. Enfin, le paracétamol et les AINS sélectifs sont supportés par la grande majorité de ces patients.
Mots-clé
Anti-Inflammatory Agents, Non-Steroidal, Drug Hypersensitivity, Humans
Pubmed
Création de la notice
29/01/2009 23:14
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:58
Données d'usage