Une approche strategique du vote : à propos de « vote par appobation, vote par note »

Détails

ID Serval
serval:BIB_36966E9D5B70
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Une approche strategique du vote : à propos de « vote par appobation, vote par note »
Périodique
Revue économique
Auteur(s)
Allisson F., Brisset N.
ISSN
9782724633641
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2014
Peer-reviewed
Oui
Volume
65
Numéro
3
Pages
681-686
Langue
français
Résumé
Ce texte a pour ambition de revenir sur une procédure d'expérimentation destinée à tester l'impact du vote par approbation ainsi que du vote par note sur l'ampleur de ce qu'on a coutume d'appeler le vote utile. Les résultats de ces expériences, menées lors des élections présidentielles françaises de 2007 et de 2012, ont fait l'objet de deux articles publiés dans la Revue économique. Notre objectif est ici d'attirer l'attention du lecteur sur la conception implicite qui sous-tend ces expériences : le vote comme outil de dévoilement des préférences individuelles. Une telle orientation se fait au détriment d'une conception stratégique du vote, c'est-à-dire le vote comme processus de coordination. Or, il nous semble que le propre du vote utile est précisément de s'inscrire dans une dimension stratégique du vote, dimension que la procédure expérimentale mise en place tend à gommer en ne fournissant pas aux votants de repères informationnels relatifs aux choix des autres votants. On parlera à cet effet d'isolation informationnelle.
This text has the ambition to return to an experimental procedure designed to test the impact of approval voting as well as evaluating voting on the scope of what is called in French vote utile (strategic voting). The results of these experiences, held during the 2007 and 2012 French presidential elections, have been the object of two papers published in the Revue économique. Our aim is to catch the attention of readers on the implicit conception inherent to these experiences: voting as a means to reveal individual preferences. Such a direction is taken at the cost of a strategic conception of voting, i.e. voting as a coordination process. Yet, it seems to us that the main characteristic of strategic voting is precisely to be strategic. The design of the experimental procedure tends to erase this dimension, by depriving the voters of information on other voter's choices. This is what we call informational isolation.
Mots-clé
Vote par note , approche stratégique du vote , méthodologie économique , isolation informationnelle.
Création de la notice
02/12/2013 13:09
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:24
Données d'usage