Evaluation épidémiologique du programme valaisan de dépistage du cancer du sein, 2013-2017

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_3598E9AD3C73.pdf (1080.12 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_3598E9AD3C73
Type
Rapport: document publié par une institution, habituellement élément d'une série.
Collection
Publications
Institution
Titre
Evaluation épidémiologique du programme valaisan de dépistage du cancer du sein, 2013-2017
Auteur(s)
Braendle K., Bulliard J.L., Germann S.
Détails de l'institution
Lausanne, Centre universitaire de médecine générale et de santé publique (Unisanté)
ISSN
1660-7104
Date de publication
07/2019
Numéro
302
Langue
français
Nombre de pages
84
Notes
Collection: Raisons de santé ; 302 - Financement: Promotion santé Valais
Résumé
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes en Valais et en Suisse. Chaque année 250 Valaisannes en sont atteintes et 50 en décèdent. Cependant, tant l’incidence que la mortalité du cancer du sein diminuent en Valais chez les femmes dans la tranche d’âge de 50 à 69 ans.
Le programme valaisan de dépistage du cancer du sein existe depuis octobre 1999 et a pour but de promouvoir, organiser et réaliser l’action de dépistage auprès de la population féminine du canton entre 50 et 70 ans. Des évaluations indépendantes et régulières permettent de s’assurer que la qualité et l’efficacité d’un programme de dépistage répondent à des normes internationales, périodiquement révisées. L’évaluation épidémiologique du programme valaisan a été confiée au département Epidémiologie et systèmes de santé du Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne (Unisanté)a, en charge de l’évaluation de nombreux programmes de dépistage en Suisse.
Ce rapport décrit l’activité du programme entre 2013 et 2017 (section 2) et analyse son utilisation (section 3), sa qualité (section 4) et son efficacité (section 6). Il traite aussi, pour la première fois, les échographies complémentaires recommandées pour seins très denses (section 5).
Outre les indicateurs usuels de performance, l’analyse couvre certains effets indésirables du dépistage comme les résultats faussement positifs ou les cancers survenant entre deux examens de dépistage (cancers d’intervalle). Les résultats présentés dans ce rapport se basent sur 63'382 mammographies et plus de 34'000 femmes.
Mots-clé
Breast cancer
Financement(s)
Autre
Création de la notice
25/07/2019 10:58
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:23
Données d'usage